Visite du Haras du Grand Courgeon

Le haras du Grand Courgeon et ses étalons nous ouvrent ses portes

A l’occasion du week-end de l’Ascension, il nous a été permis de rencontrer le manager du haras du Grand Courgeon qui nous a ouvert les portes de ce haras prestigieux, sur les terres d’Anjou, connnu pour sa spécialisation dans les pur-sang arabes mais pas seulement. STYLE VENDOME, fils d’Anabaa, notamment lauréat de la poule d’essai des poulains en 2013 y est stationné.

Notre visite a donc naturellement débuté par les étalons. General (Amer x Al Hanoof) a ouvert le bal.

PERFORMANCES de General :
1er – Groupe 1PA Qatar Arabian World Cup en France 2009 et 2010
1er – Groupe 1PA International Malazgirt Trophy à Istanbul
1er – Groupe 2PA Qatar International Derby au Qatar
1er – Groupe 1PA Qatar Cup – Hamburg Germany
1er – Al Karana Cup
1er – Handicap
2ème – Groupe 1PA HH The Emir’s Sword – Qatar
2ème – Groupe 1PA International Malazgirt Trophy en Turquie
2ème – Groupe 1PA President of the UAE Cup – Ascot UK

General

MEKHTAAL , a continué le bal, fils de Sea the Stars, à la fois facétieux, calme et taquin a poursuivi.

PERFORMANCES de Mekhtaal :
3 victoires et 6 places pour 13 participations de 3 à 5 ans.
A 3 ans : vainqueur en débutant du Prix de Frauenfeld à Saint-Cloud, puis du Prix Hocquart (Gr.2) à Deauville. Deuxième du Prix Comrade à Maisons-Laffitte et du Prix du Prince d’Orange (Gr.3) à Maisons-Laffitte, et 4ème du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr.1) à Saint-Cloud.
A 4 ans : vainqueur du Prix d’Ispahan (Gr. 1) à Chantilly et deuxième du Prix d’Harcourt (Gr.2) à Chantilly.
A 5 ans : deuxième Nijinsky Stakes (Gr. 2) et du Northern Dancer Turf Stakes (Gr.1) à Woodbine.

Ses premiers yearling sont prévus pour cette année, affaire à suivre !

A travers les cours et les box, nous avons pu voir les nombreuses naissances, même très récentes. Le haras comprend une poulinière très complète. Ici, un jeune poulain.

la poulinière Just this name

OMH Mediaturf remercie Amand Choquet pour l’organisation, Gaël MARIONNEAU, responsable élevage au haras pour avoir pris autant de temps pour la visite, ses conseils et sa connaissance approfondie de ses pensionnaires ainsi que la famille De Mieulle.

Plus d’informations sur le haras du Grand Courgeon : https://www.legrandcourgeon.com/

Carlos Laffon-Parias, l’entraîneur à suivre de près en 2019

Carlos Laffon-Parias, entraîneur installé dans le domaine des Aigles à Chantilly depuis de nombreuses années connait un palmarès prestigieux. Discret, il engage toujours ses pensionnaires  à bon escient, au nombre de 23 cette année (source France-Galop)

Après les soucis de virus dans les écuries cantiliennes l’année passée, l’entraîneur espagnol revient en force pour la saison 2019 avec ses jeunes pousses dont on attend beaucoup dès cette réouverture de l’hippodrome de ParisLongchamp.

L’homme qui s’est fait tout particulièrement connaître avec la victoire de Solémia dans le Prix de l’Arc de Triomphe en 2012, enchaîne les succès de groupes depuis plusieurs années. Il a un talent singulier pour mettre au point notamment les chevaux « Wertheimer » à la casque bleue et blanche, casaque qui lui fournit la majorité de sa cavalerie.

Il y a quelques années, la casaque Marinopoulos, bleue, étoiles grises s’illustrait dans les groupes et les quintés sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias. On se souvient de Vasias, Silasol, Arvios ou de Coldstone.

Pendant 2 ans, Recoletos a fait briller la casaque Darpat notamment avec ses victoires dans le Prix du Moulin de Longchamp en 2018, dans le Churchill Prix d’Ispahan à Saint-Cloud et dans le Prix du Muguet 2018.

DSC_0190

On pense aussi à Ziyad qui a remporté sa listed à Deauville l’été dernier avant de se classer deuxième du Prix Lutèce à ParisLongchamp. Sa rentrée est prometteuse dans le Prix de la porte de Madrid avec sa seconde place cette année.

Attendu avait fondé de nombreux espoirs avec sa victoire dans le Prix Barrière l’été 2017 à Deauville avant de décevoir dans le Prix de la Forêt.

attendu_346.JPG
Attendu

Left Hand avait aussi nourri de fortes ambitions après sa victoire dans le Prix Vermeille en 2016, 3ème en 2017 avant de conclure cinquième du Prix de l’opéra en 2017.

Plus récemment, Soustraction multipliait les espoirs avec sa victoire dans le Prix d’Aumale 2017 puis sa troisième place dans le Prix Saint-Alary 2018.

DSC_0112 - Copie_003.JPG

 

Aujourd’hui, c’est Matematica, sa demie-soeur qui doit s’illustrer après sa belle deuxième place dans le Boussac 2018.

A l’occasion de la réouverture de l’hippodrome de ParisLongchamp, nous suivrons avec beaucoup d’attention Platane qui vient de gagner à Deauville le mois dernier. Engagé dans le Prix de Diane 2019, sa performance dans le prix Vanteaux de dimanche sera décisive.

Shaman, vainqueur du Prix Omnium II sera aussi en vue dans le Prix de la Force Groupe III.

On surveillera aussi Flambeur, Starmaniac et Lipstick tout au long de la saison.

DSC_0085_347.JPG
Carlos Laffon-Parias, avec Olivier Peslier