Meeting Deauville Barrière : épisode 1, le prix Rothschild

Le week-end du Prix Rothschild (Groupe I)

Après une très longue période d’absence de courses en France, puis une reprise en demi-teinte sur le territoire national, le meeting de Deauville Barrière, malgré les restrictions sanitaires tient ses promesses et offre aux turfistes comme aux estivants normands un beau spectacle.

Traditionnel week-end d’ouverture avec le Prix Rothschild, les femelles de 3 et 4 ans ont foulé les 1600 mètres en 1’34″05 pour la lauréate.

A la lutte avec la Godolphin Half Light, gagnante du Groupe III allemand Sparkasse Holstein-Cup Hamburger Stutenmeile mi juillet et avec Know it All, WATCH ME a brillé plaisamment, montée par PC Boudot pour l’entrainement FH Graffard.

On regrettera son retrait des courses rapidement annoncée après son succès.

Durant ce premier week-end, Raabihah a redoré pleinement son blason en remportant très facilement le Prix de Psyché, pouliche quatrième du Prix de Diane 2020.

Escapade à Dozulé : une journée au trot normand

Retour en images sur la très belle après-midi de la réunion du 12 août à Dozulé au coeur du pays d’Auge. Escapade incontournable pour OMH Mediaturf. Le projet du site s’est orienté volontairement vers le galop/plat faute de temps mais le trot est la discipline qui m’a fait découvrir pleinement les courses et l’ambiance des hippodromes. La journée du 12 août a permis de revoir des casaques connues dans un cadre champêtre et estivale où la proximité rime avec convivialité.

On notera le battle durant la journée entre les drivers Adrien Lamy qui a remporté 2 victoires et une place face à Yoann Lebourgeois qui connu un succès et une place.

De formidables canters ont animé le début de l’après-midi.

Festive de Blary qui gagnera le Prix de Gémozac

Adrien LAMY, avec Humla Viking, lauréate de la première épreuve
HUMLA VIKING, dans son effort final hors de portée

HARMONY WIND remportera la seconde épreuve avec Y. Lebourgeois (photo ci dessous)

L’ambiance en bords de piste :

Franck ANNE, ci dessous avec HOVA DU CAP VERT.

S. HARDY

GENTLEMAN QUICK (7) remportera une épreuve avec Adrien Lamy pour la casaque Quick Star

La piste était particulièrement sèche en raison de l’absence de pluie depuis plusieurs semaines (ce qui n’a pas duré …).

DENFERT DU RELAI avec S. Hardy a reporté facilement l’avant dernière épreuve.

Les amateurs ont tout juste eu le temps de concourir pour la dernière épreuve alors qu’un orage assez violent conférant à l’hippodrome des airs de fin du monde avec des nuages noirs s’est abattu sur Dozulé.

En espérant pouvoir être présent l’an prochain 🙂 En plus PJ Goetz est toujours en haut de sa tour, on se croirait à Vincennes…

le galop reprend à Fontainebleau

A l’occasion de la journée du 5 mars 2020, la saison de plat a repris à l’hippodrome de la Solle Fontainebleau. L’occasion de revoir les prestigieux jockeys Olivier Peslier, Christophe Soumillon, Mickaël Barzalona et d’autres avant la réouverture de ParisLongchamp.

Malgré le temps maussade en début de réunion, 8 belles courses se sont déroulées dont 4 maiden pour 3 ans. L’appétence au terrain a fait la différence.

Episodia a ouvert brillamment sa carrière, inédite d’une course de 9 partantes, elle remporte plaisamment la 1ère épreuve avec Vincent Cheminaud

Episodia

Step by Step avec Gregory Benoist a remporté le prix des 3 massifs sur les 2200 mètres.

Le prix de Fontainebleau tourisme a vu la victoire de Way of tango qui a volé la vedette à la favorite Seachange qui devrait être revue dans le Prix du Saint Alary ou dans le Prix de Diane. La protégée Wertheimer a dû s’incliner après une très belle lutte dans la ligne droite.

Olivier Peslier a plaisamment remporté le Prix Biloé Joailllerie Monte-Carlo avec Twist, fils de Pivotal, qui est engagé dans les poules d’essais des poulains et le Jockey club.

DUTCH CHOP, fils d’Amadeus Wolf remporte le prix Georges Dercours sur les 1200 mètres.
La dernière épreuve sera gagnée par Delphine Santiago avec Samuraj pour Raber

Belina Josselyn : le règne Bazire

Retour sur l’exploit de cette championne dans le Grand Prix de Paris 2020

Lauréate du Grand Prix de Belgique 2020 et troisième du Grand Prix d’Amérique 2020, Belina Josselyn était favorite du Grand Prix de Paris et elle a succédé brillamment à elle même. Plus facile à dire, une fois que la course s’est déroulée, surtout après autant de faux départs.

Sur place, le heat du trio Bazire, Belina, Davidson et Calaska de Guez était impressionnant, quasi collé les uns aux autres. A ce moment là, nul n’aurait imaginé la faute de Davidson du Pont au moment crucial.

Je vous propose de revoir la course :

Elle a tracé une ligne droite d’anthologie après un parcours de 4150 mètres. Tony Gio sera second.

Quelques jours après la victoire, Yvan Bernard, éleveur et propriétaire de Belina Josselyn fait part de son souhait de lui arrêter sa carrière pour qu’elle se consacre à son nouveau rôle de poulinière.

Une décision sage et appréciable tandis que d’autres propriétaires continuent de faire courir leur chevaux à 9 ans sans en avoir la même réussite. . . à méditer

Réouverture de l’hippodrome de Fontainebleau-La Solle : photos des écuries

A l’occasion de la réouverture de l’hippodrome de La Solle-Fontainebleau  pour la saison 2020, 7 courses d’obstacle ont animé l’après midi de ce jeudi 13 février malgré un temps maussade.

Avec une réunion de plus par rapport à l’an passé, l’hippodrome de La Solle-Fontainebleau dispose d’un beau programme : Calendrier 2020

 

Détour par les écuries …

Ambiance plus calme …

Les écuries d’Hérouvillette s’installent sur leur nouveau site

Sur le temps du week-end précédent Noël, les écuries d’Hérouvillette, dans le Calvados entre Caen et Cabourg, ont tout simplement déménagé de site pour s’installer au sein d’une structure de 7 hectares.

L’équipe de bénévoles n’a pas chômé dès le samedi matin pour vider l’ancien site et préparer le nouveau avant une transhumance de presqu’une cinquantaine de chevaux dimanche matin qui ont longé les champs d’Hérouvillette pour s’installer sur Bréville.

Ce club très familial, pour les petits, les plus grands mais aussi à destination des propriétaires développe une équitation variée. CSO, équitation classique mais aussi cross et équitation plus plein air sont les disciplines régulièrement pratiqués tout au long de l’année.

L’imperturbable Baladin a vu défiler devant lui toute la journée de samedi quantité de bénévoles, outils à la main, canapé à déplacer, foin à embarquer, maître des lieux, il était enclin aux caresses et surveillait l’entrée du manège dans le plus grand calme.

DSC_0172_01.JPG

Le dimanche, pendant que les chevaux étaient en train d’être scellés pour le futur grand départ,

les poneys étaient déjà dans le manège. Vous pouvez retrouver les vidéos ici : facebook Ecuries d’Hérouvillette

On notera la présence des mascottes canines de l’écurie DSC_0187DSC_0188DSC_0189

 

DSC_0192_01

Un premier groupe conduit par Corantin (Patchouli) retrouve le groupe conduit par Anne (Artiste) à l’entrée des anciennes écuries avant de quitter Hérouvillette pour sillonner les champs avant de gagner le nouvel équipement.

DSC_0225_01

 

DSC_0231_01

C’est parti pour la sortie des écuries !

DSC_0234_01

DSC_0244_01

les poneys

DSC_0245_01DSC_0246_01

les chevaux ouvrent la marche

DSC_0247_01DSC_0249_01DSC_0250_01

et coupent à travers champs

DSC_0251_01DSC_0254_01DSC_0255_01DSC_0256_01DSC_0258_01DSC_0262_01

pour arriver aux nouvelles écuries !

DSC_0264_01DSC_0270_01DSC_0275_01

sous le sourire de Sylvain

DSC_0278_01DSC_0285_01DSC_0288_01

la nouvelle installation :

DSC_0290_01

très vite, les chevaux sont lâchés dans leur nouveaux prés…. ils semblent apprécier …

DSC_0292_01DSC_0293_01DSC_0294_01DSC_0295_01DSC_0296_01DSC_0297_01DSC_0299_01DSC_0300_01DSC_0301_01DSC_0302_01DSC_0303_01

 

Merci aux filles d’Hérouvillette Belinda, Julie et Claire ainsi qu’à tous les bénévoles et aux montures qui ont gardé leur calme pendant ce weekend mouvementé.

PS  : Pour toute demande de retrait éventuel de photos, merci de me contacter à omh.mediaturf@gmail.com

 

Escapade à Angers et réunion du 21 novembre à Eventard

La réunion du 21 novembre fut une belle occasion de descendre en terre d’Anjou à l’occasion de l’après-midi sur l’hippodrome d’Angers-Ecouflant.

On notera la belle victoire de la fille de WOOTTON BASSET, HELLENISTIQUE avec PC BOUDOT.

Hellenistique

RAJA LUNA offrira aussi une belle gagne à Théo Bachelot pour l’écurie Victoria Dreams

Niveau surprise, HURRICANE DREAM a prouvé son appétence pour le terrain lourd au vu de ses origines. Le fils d’HURRICANE CAT,Inédit,  a remporté brillamment sa course avec l’aide de M. ANDROUIN en plantant ses adversaires sur place.

HURRICANE DREAM

Cristian DEMURO a remporté assez sûrement par ailleurs le sprint avec RONCEY. COCO CITY a deçu pour l’occasion.

Angers est une belle ville, agréable à vivre. Le château vaut le détour, de jour comme de nuit. Les amateurs de culture découvriront avec plaisir la visite guidée des tapisseries de l’Apocalypse.

Le Maine sépare de part et d’autre la ville. Les quais, aménagés font le bonheur des marcheurs et des péniches à quai.

Au coeur du trot normand 2019 : chez les Goetz

A l’occasion du meeting d’hiver 2019-2020 de Vincennes qui débutera mercredi 30 octobre 2019, OMH Mediaturf vous propose de retrouver l’écurie Goetz qui nous avait ouvert ses portes, durant l’été, lors d’un entraînement matinal entre trot et bain marin.

Arrivée sur la plage vers 6h30 du matin

Marion Agnès et ses pensionnaires, très tôt avant le départ pour Nantes

Maud, en plein travail. Eristoff Gold remportera son épreuve quelques jours après à Blain.

La mascotte de l’écurie

Sous le regard de Pierre-Joseph, les pensionnaires de l’écurie après les heats, se décontractent en mer…

… et se roulent dans le sable.

 

L’abnégation du travail, des allers retours entre les écuries et la mer, à pied, chaque jour pour le bien-être des chevaux.

OMH Mediaturf remercie vivement Pierre-Joseph Goetz, Maud, Alexandre, Marion-Agnès pour leur accueil mais aussi les pensionnaires Bonheur de Jal, Eristoff Gold et Troll.

Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2019: le prono et les repérés

Nous y sommes, apogée de la saison de galop 2019. Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2019 peut devenir une date historique si ENABLE réalise le triplé de trois victoires. Seulement 12 partants sont au départ cette année et les mois de préparation nous ont fait faire l’ascenseur émotionnel.  Avec les problèmes de santé de Persian King, le décès de Sea of Class et la retraite de Crystal Ocean, la reine ENABLE semble de prime abord avoir le chemin libre pour remporter une troisième victoire consécutive.

Difficile de comparer les courses précédentes et les performances entre les partants de ce QPAT vu parfois  le faible nombre de partants mais nous mettrons très haut dans notre sélection WALDGEIST. 

 

André Fabre sait comme personne préparer un cheval pour l’Arc. Ce n’est pas CLOTH OF STARS, 3ème l’an passé à plus de 30/1 ? Corde n°3, le fils de Galileo, 4ème de l’Arc 2018 a progressé toute l’année, nous le croyons capable de figurer sur le podium. ENABLE, irréprochable est la base logique mais aucune course n’est jouée d’avance.

Les deux victoires 2019 de Waldgeist

JAPAN et MAGICAL, les deux pensionnaires de Aidan O’Brien nous semblent en toute logique figurer dans le quinté au vu de leur réussite cette année. Difficile de choisir entre les 2. Ryan Moore sera sur le 3 ans JAPAN  qui a remporté les Juddmonte à York devant CRYSTAL OCEAN tandis que Donnacha O’Brien sera sur la jument… Affaire d’impression. GHAIYYATH, le Godolphin complétera notre sélection. Sa performance en Allemagne n’est pas clairement significative mais son action en début de saison dans le prix d’Harcourt mérite de retenir cette candidature même si à ce jour on ignore un peu ses prédispositions sur 2400 mètres en face de tels candidats.

 

Le buzz autour de SOTTSASS nous semble un peu trop spéculatif. C’est un réel crack en devenir mais rétrospectivement, sa performance dans le Jockey Club 2019 ne nous semble pas détenir les clés de lecture de l’Arc.

 

PRONOS OMH MEDIATURF QPAT 2019

  1. Waldgeist (2)
  2. Enable (8)
  3. Japan (10)
  4. Magical (9)
  5. Ghaiyyath (3)

cheval de complément : Nagano Gold (7)

Les repérés :

Prix de l’Opéra Longines : LIGNE D’OR (1), troisième de STAR CATCHER dans le Prix Vermeille

Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines : GLASS SLIPPERS (11) en très bonne forme

 

Qatar Prix de la Fôret : HEY GAMAN (1)

 

ArcTrials 2019

A l’occasion de cette édition des ArcTrials, le programme de la journée reste de très bonne qualité malgré le faible nombre de partant dans le Prix Foy et le Prix Niel. L’épreuve d’ouverture ouvert aux pur-sangs arabes ne va pas non plus galvaniser la foule avec ses 3 partants, plutôt maigrichons.

Qatar Prix Foy

Cela étant, le prix Foy avec ses quatre partants va permettre de se rendre véritablement compte du niveau du japonais KISEKI, engagé dans Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de l’état de préparation de WALDGEIST. SILVERWAVE semble tout de même moins tranchant que par le passé et la surprise peut venir de WAY TO PARIS dont l’entrainement est relativement en forme.

Concernant le quinté du jour, nous aurons un oeil attentif sur DARK AMERICAN et FASTIDIOUS, et pourquoi ne pas mettre quelques pièces selon l’intérêt des côtes. Tout deux sont de braves chevaux à la recherche depuis quelques temps d’une victoire. Ils sont nos priorités. (Mise à jour : FASTIDIOUS, étant non-partant, SHERE CALM, supplémenté nous  plait assez)

Qatar Prix Vermeille (2400 mètres)

Le Qatar Prix Vermeille mérite que l’on s’arrête pour lire l’épreuve en détail. MUSIS AMICA, dauphine de LAURENS dans le Diane et deuxième de SPIRIT OF NELSON dans le Prix de l’élevage n’a jamais couru sur 2400 mètres, c’est un point d’interrogation avant le coup. CHANNEL, lauréate du Diane 2019 a déçu par la suite dans les Nassau Stakes. TAMNIAH a surpris à grosse côte cet été à Deauville en s’imposant dans le Minerve. John Gosden, le redoutable a comme pensionnaire ANNAPURNA et STAR CATCHER, ce dernier représentant la casaque de CRACKSMAN. . . Autant dire que les combinaisons sont nombreuses. L’appétence sur la distance des 2400 mètres nous semble être un repère en guise de refuge pour décrypter cette épreuve, sachant que des surprises des « Fabre » ne sont pas à exclure.

Musis Amica

Qatar Prix Niel (Groupe II)

Cet événement sera l’occasion de revoir SOTTSASS, lauréat du Jockey Club 2019 dont Jean-Claude Rouget ne cache pas ses prétentions dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous aurons aussi un oeil sur MUTAMAKINA, la protégée de Carlos Laffon-Parias, cette fille de NATHANIEL est loin d’être dénuée du moyens.

Qatar Prix du petit Couvert

SESTILIO JET sera monté par LF Dettori ce qui attire l’attention et l’argent mais n’oublions pas GOLD VIBE, le spécialiste de la distance ainsi que de GLASS SLIPPERS qui a très bien fait à Deauville, cet été, sur la distance en remportant sa listed. STAKE ACCLAIM nous semble aussi avoir le terrain libre pour l’emporter cette fois-ci.

Glass Slippers devant Bravo Sierra (casaque Abdullah)