Les nouveaux tarifs de la billetterie France-Galop 2018 : quelle stratégie ?

Suite à plusieurs échanges avec des passionnés de courses qui sillonnent les hippodromes parisiens et de province et à leurs réactions face à la nouvelle billetterie, j’ai décidé de consacrer mon nouvel article aux  tarifs pratiqués par France-Galop pour la saison 2018.

Tout d’abord, comme de nombreux passionnés, nous attendons tous avec impatience l’ouverture du nouveau ParisLongchamp, les photos dévoilées sont alléchantes mais rapidement on sent le côté amer d’un tel projet d’envergure lorsque l’on découvre les tarifs de l’inauguration.

 

Quand on invite quelqu’un, on ne le laisse pas dans le couloir…

Prenons l’exemple de l’inauguration de ParisLongchamp. Les tarifs différenciés sont loin d’être attractifs pour le grand public. Bien entendu, les initiés et les turfistes passionnés mettront la main au portefeuille  pour pouvoir accéder au rond de présentation mais quel message antidémocratique est véhiculé par cette segmentation des tarifs ? Depuis des années, nous entendons les instances dirigeantes nous signifier une volonté d’aller à la conquête d’un nouveau public mais qu’en est-il réellement ?

Aller aux courses ou parier, faudra choisir  ? 

Augmenter le prix d’entrée sur un hippodrome, c’est autant d’argent qui ne sera pas utiliser pour parier et je n’ose pas encore imaginer les prix qui seront pratiqués pour le snacking à Longchamp. Mettez vous à la place d’une famille, le calcul est vite réalisé.

J’ai redécouvert l’univers des courses, il y a plus de 10 ans, lorsqu’étudiant des invitations gratuites étaient distribué dans Paris pour des événements majeurs et j’ai pu apprécié de la sorte mes premiers Qatar Arc de Triomphe mais qu’en sera t-il pour les jeunes d’aujourd’hui ?

Qatar Arc de triomphe 2018 :

Les nouveaux tarifs avec une logique de segmentation est dissuasive pour le grand public. Il est difficile même pour l’habitué de comprendre à partir de quel tarif, l’accès au rond est possible.

En revanche, je tiens tout de même à saluer la nouvelle approche avec un hippodrome considéré comme un véritable lieu de vie ce qui permet d’optimiser par ailleurs l’espace.

C’est une très bonne idée d’allier courses hippiques et afterwork (musique…) en espérant que l’ambiance soit davantage au rendez-vous que lors des nocturnes de Vincennes. Les étudiants du secteur ne manqueront pas d’y passer leur jeudis soirs pour 5 euros.

Retrouvez la billetterie France-Galop ici :  Billetterie France-Galop

                                                                                                                                                      OMH Mediaturf

 

 

côté courses, côté écuries : la journée du 8 mars à l’hippodrome de la Solle

Jour de Quinté+, l’hippodrome de Fontainebleau – La Solle a accueilli huit belles courses de galop jeudi 8 mars à l’occasion de la journée de la Femme.

Le quinté+ a vu contre toute attente la victoire du rejeton de WOOTON BASSET, CASTLE DREAM, bottom-weight de l’épreuve avec la monte de Valentin Séguy, WALEED en vue, concluant deuxième.

Castle Dream

Le maiden ouvert aux mâles de 3 ans a permis à TIGER VOICE d’ouvrir son palmarès contre l’attendu ZIYAD (entraîn. Laffon-Paris)

Le Prix de la Dame Jouanne, maiden ouvert aux femelles a permis à Patricia Butel et à J-L Beaunez de s’illustrer avec ZILIONE SUN. 

Zilione sun

GOOD TO TALK a gagné très plaisamment le prix de Malesherbes, épreuve très ouverte entre PRINCESSCHOPE, CORANTIN, perfectible ou NAMIBIE.

SAHELIAN, un Wertheimer parmi tant d’autres ? Finissant troisième, il a déçu dans ce prix de Larchant.

Sahelian

Mickaëlle Michel, tombée lors du quinté+ en épreuve d’ouverture s’est bien rattrapée en remportant les deux dernières courses avec CHEF OUI CHEF et DOBBY FIRST.

Mais l’essentiel pour OMH Mediaturf se trouvait ailleurs en cette journée du 8 mars.

Côté écurie, je vous propose une sélection de photos depuis les box où l’ambiance est tout autre de celles des pistes et des paris. La calme, l’attente se font sentir, la tension, puis le vide, le départ, de sempiternelles aller-retours aux douches et des lads entièrement dévoués à leurs chevaux.

côté écurie
douche
taquin
Castle Dream et Y. Lerner
Royal Aspiration, un peu gourmand dans le pré
Symétrie ?
Dark Orbit à la douche
Dark Orbit
dsc_0060_01.jpg
matériel
matériel
box
foin

 

Retrouvez davantage de photos sur le compte Flickr d’OMH Mediaturf

OMH Mediaturf tient à remercier la Direction de l’hippodrome de la Solle ainsi

que l’ensemble du personnel de l’hippodrome sans qui cela n’aurait pas été possible.

L’hippodrome de Fontainebleau – La Solle

Situé en plein coeur du massif forestier de la forêt de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, à 60 km au sud de Paris, « l’hippodrome de la Solle » est l’un des rares hippodromes français où l’on aperçoit aucune habitation depuis ces tribunes.

Cet hippodrome de campagne, inauguré en 1862 par l’Empereur Napoléon III, en fait l’un des plus vieux hippodromes de France. « La Solle » a, en outre, la particularité de posséder 4 parcours différents  (plat, haies, steeple, cross) ce qui en fait un véritable noeud entre les pistes qui s’entrecroisent.

Ses 55 hectares n’en font pas hippodrome très grand. Depuis les travaux sur les pistes d’obstacle en 2014, les parcours notamment 2800m et 3000m sont moins tournants que par le passé.

DSC_0093
la « ligne droite », parcours sur 1200m

Corde à gauche, l’épreuve phare en plat est le quinté+ sur sa fausse ligne droite de 1200m en légère descente incurvée comme vous pouvez le constater sur les photos avant la remontée.

Sans titre PLAT
Les différents parcours de plat

Sur les parcours de 2800 et 3000 mètres, parcours « en trombone », les numéros de corde extérieur peuvent se révéler utiles.

DSC_0131

Cet hippodrome qui semble d’un autre temps, ce qui fait tout son charme possède maintenant quelques bornes PMU. Vous trouverez une présence humaine aux guichets pour faire vos jeux, une buvette et un restaurant dans un cadre bucolique.

DSC_0144
piste de plat à gauche, piste de steeple au centre, piste d’obstacle à droite

DSC_0153

Le programme de chaque année compte environ 30 réunions qui sont réparties entre le meeting de printemps et d’automne.

Cet article sera mis à jour et étoffé régulièrement

Pour plus d’infos : https://www.hippodrome-solle.com/

Galop : Les temps forts de l’année 2017

L’année 2017 a été marquée par de nombreux événements. Voici un petit retour qui se veut représentatif mais non exhaustif de la saison précédente.

Le Prix Greffulhe (G. II, 2000m) a vu tout d’abord RECOLETOS,  le protégé de Carlos Laffon-Parias s’imposer face à WALDGEIST.

1
Recoletos
2_01
Recoletos

Le prix d’Hédouville (G. III, 2400m) a permis à nouveau à Olivier Peslier d’arracher une victoire avec TIBERIAN face à un TALISMANIC magnifique.

DSC_0266_01DSC_0270 - CopieDSC_0277_01

La course de vitesse sur les 1100 mètres de la ligne de droite de Maisons-Laffitte a permis à Tony Piccone de s’imposer avec UNFORTUNATELY pour la casaque Burke dans le Prix Robert Papin (Groupe II).

DSC_0025

L’été 2017 a bien entendu été marqué par le meeting de Deauville qui a battu son plein du 29 juillet au 30 août.

P_20170729_184215

35947335882_34c25e96ec_o - Copie
Alors que l’entraîneur anglais Hughie Morrison avait commencé à frapper fort lors du Prix Carrousel ( Listed, 52 000 euros, 3100m ) à Maisons-Laffitte le 23 juillet 2017 en plaçant ses 2 pensionnaires 1er et 2ème de la course avec FUN MAC (O. Peslier), faisant la course de bout en bout et VENT DE FORCE (C. Soumillon), il signe un 2 sur 4 dans le Darley Prix Kergorlay ( G. II, 130 000 euros, 3000m) dimanche 20 août à Deauville – La Touque avec MARMELO (C. Soumillon), remportant l’épreuve avec panache repoussant toutes les attaques et NEARLY CAUGHT (M. Guyon) 4ème, vainqueur en 2016 de l’épreuve. On pourra seulement relativiser cette victoire avec l’absence d’ENDLESS TIME (casaque Godolphin) qui avait remporté un Groupe III début août à Goodwood et le Fabre CASTERTON.
Si les entraîneurs anglais sont connus pour former les sprinters, il ne faut pas oublier que certains d’entre eux sont redoutables avec les stayers.
L’entraînement Cumani a raflé le Prix Minerve (G. III, 2500m) avec GOD GIVEN et la monte de JP Spencer qui a fait la course tête et corde tout du long n’ayant quasiment jamais été inquiété à part quelques attaques dans les derniers mètres.
DSC_0112
God Given
DSC_0114
God Given
Mythical Magic remporte la Listed Prix François Boutin devant son compagnon d’écurie Cascadian
DSC_0031
Le 27 août, Signs of blessing remet les pendules à l’heure en remportant de belle manière le Prix de Meautry Barrière ( G. III, 1200m)
DSC_0292
Signs of Blessing

Attendu, s’impose quant à lui dans le Prix Quincey Barrière (G. III, 1600m) faisant plier Dicton et Wireless.

DSC_0311 - Copie

En même temps, durant le meeting de Deauville, l’entraîneur discret et accessible, Christian Baillet a décidé de se retirer. Souvent associé à la casaque Jarlan, l’homme de Myasun et de Désert blanc finit sa carrière avec la victoire d’Inséo.

DSC_0022
Qatar Arc trials – Chantilly

Cette journée du 10 septembre à Chantilly, tant attendue a eu son lot de surprises. Si l’ambiance calme et morne qui régnait sur l’hippodrome d’une manière générale était plutôt décevante pour un tel événement, les courses en elles mêmes ont suffi à animer ce jour dominicale.

Contre toute attente, Cox Bazar n’était pas au rendez-vous ni l’outsider Facilitate de la casaque Abdullah mais LADY MACAPA avec un PC Boudot en grande forme tout au long de la journée a mené la miss à bon port alors que l’attraction du QATAR PRIX DU COUVERT, Gold Vibe a conclu honorablement deuxième.

Lady Macapa

Gold Vibe
Le QATAR PRIX DU DRAGON s’est surtout fait remarqué par la très bonne rentrée de Yazeed qui conclu deuxième derrière le favori Ebraz.
Cracksman, l’attraction du jour n’a pas déçu gagnant facilement le QATAR PRIX NIEL avec 3 longueurs 1/2 sur le Godolphin Avilius créant une petite surprise devant Finche.

Cracksman
Le QATAR RACING, support du quinté a permis à NICE TO SEE YOU de gagner contre toute attente, le timide favori STAR SUN finissant troisième.
L’après-midi a pris une autre dimension avec le QATAR PRIX VERMEILLE qui a permis à Bateel (PC Boudot) de s’illustrer devant Journey puis avec le QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP qui a permis à Tareef de se réhabiliter concluant bon deuxième derrière le foudre de guerre Ribchester de la casaque Godolphin. On regrettera Zelzal non partant qui aurait probablement contribuer à cette belle lutte et la contre performance de Inns of court.

Ribchester et Taareef
Le QATAR PRIX FOY qui réunissait tous les espoirs des japonais autour de Satono Diamond en vue du QATAR PRIX ARC DE TRIOMPHE a été une douche froide. Alors que le leader Satono Noblesse s’échappait dès les premiers mètres, CP Lemaire a dû faire signe à son confrère d’écurie pour l’attendre sans jamais réellement montrer son potentiel.

Satono Diamond
Dschingis Secret a remporté ce prix de belle manière, créant une belle surprise pour les parieurs, le terrain lui étant des plus favorables commençant à véritablement être souple. Les Godolphin complétant le podium, l’épouvantail Cloth of star deuxième et le si particulier et charmant Talismanic troisième.

Talismanic
Le QATAR PRIX GLADIATEUR a montré que Vazirabad reste le meilleur stayer du moment repoussant le très bon Holthasigreen.

Vazirabad
DSC_0068Enfin, le tant attendu Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a tenu ses promesses avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises. Pour ce retour sur le QPAT, j’ai décidé de consacrer quelques lignes au Village de l’Arc.
Si cette journée du dimanche 1er octobre 2017 n’a pas
brillé par son ensoleillement mais plutôt par son temps anglais, l’ambiance détendue du Village était sympathique.
Il faut bien se l’avouer, sans les anglo-saxons et le public nippon le Village de l’Arc cette année a rencontré un succès que je qualifierai de mitigé. La fréquentation a surtout été celle d’un public famille disséminé parmi les turfistes aguerris rivés sur leurs programmes peu soucieux des food-trucks divers et variés présent aux abords des pistes.
Le temps venteux et pluvieux a dû en refroidir plus d’un pour atteindre le temple du galop mondial l’espace d’un week-end, trouvons nous une bonne excuse afin de ne pas avoir à réfléchir au problème de fond …

Le Village QPAT
La qualité des services offert sur le Village sont indéniables et d’une très belle variété, en deux ans, l’hippodrome de Chantilly a su s’adapter et être à la hauteur des exigences que demande une telle organisation.

Les différents espaces ont ravi le public et ont été relativement bien conçu.

On n’en viendrait presque à regretter que le Qatar Prix de l’arc de Triomphe reparte à Longchamp après cette très belle seconde édition et la victoire d’Enable.
DSC_0108
Cloth of Star

Le Prix Royal-Oak (G. I, 3100m) , le 22 octobre 2017 a été une lutte intense entre le tenant du titre et roi des stayers Vazirabad et les prétendants Ice Breeze et Holdthasigreen. Après avoir galopé en retrait et lauréat en puissance, Vazirabad a été doublé par Ice Breeze échouant de peu pour le triplé.

DSC_0335

 

DSC_0351DSC_0364

Christophe Soumillon finira l’année 2017 en remportant le plus grand nombre de victoires toutes courses confondues, soit 306 victoires, dépassant celui de Pc Boudot.

OMH Media-Turf

Toutes les photos publiées sont la propriété d’OMH Media-Turf sauf mention contraire. 

Au revoir « Criquette », c’est plus qu’une Trêve.

 

Sans titreghg
photo Scoopdyga,  Paris-Turf, édition du 02/02/2018

Cette première semaine de février a été marquée par l’annonce de Christiane « Criquette » Head d’arrêter sa carrière d’entraîneur après avoir consacré toute sa vie auprès des chevaux de course. Elle a sellé ses derniers partants lors de la réunion de Chantilly du 1er février, ce qui lui a valu une haie d’honneur :

Nous aurions préféré que cette grande Dame des courses, toujours disponible et bienveillante, fasse une « Trêve » mais elle a préféré se retirer même si elle dit rester dans l’élevage au Haras du Quesnay.

 

Elle fait partie des rares entraîneurs à pouvoir se targuer d’avoir un palmarès aussi impressionnant avec plus de 85 victoires de groupe I dont un triplé dans le Grand Prix Arc de triomphe ( Trêve 2013 – 2014, Three Troïka 1979) .

A ce sujet, je vous invite à revoir le GPAT de 1979 avec la voix légendaire de Léon Zitrone et le magnifique finish de Three Troïka montée par Freddy Head.

 

La relève de l’entraînement familial est maintenant dans les mains de Christopher HEAD qui aura la lourde charge de continuer la dynastie familiale.

Pour l’heure, nous attendons le retour de TERRE, soeur de TREVE (Motivator, trévise), au fonctionnement compliqué et TRESORIER.

DSC_0104
Terre – Chantilly oct. 2017
DSC_0125
Terre- Chantilly Oct. 2017

 

 

DSC_0213 - Copie

 

 

Lien vers le :  Haras du Quesnay

La journée du Grand Prix d’Amérique 2018

Cette journée du dimanche 28 janvier 2018 restera marquée dans la mémoire des courses hippiques. Cet événement tant attendu a été à la hauteur de nos espérances. Il faut tout d’abord bien le dire, il y a rarement autant de monde à l’Hippodrome de Paris-Vincennes même pour le Grand Prix d’Amérique. Des familles, des passionnés et des turfistes aguerris se sont mêlés toute la journée de la première course jusqu’à la fin de la journée.

lemaitre

Sous le regard du Maître Ourasi, les courses se sont enchaînées, on entendait même son nom, Bold Eagle, nouvel Ourasi ? Les heures qui suivirent furent décisives pour le destin du protégé de Pierre Pilarski.

DEXTER FORMENTRO (entrain. Levesque) a tout d’abord répondu présent, remportant le Prix Camille Blaisot (G. II) favorite logique en course d’ouverture de cette belle journée.

dexterfromentro
Dexter Fromentro (5)

La Garde Républicaine a offert un superbe Carrousel des Lances au public présent avant de laisser les courses reprendre.

DSC_0115

Puis, ARLINGTON DREAM s’est à nouveau baladé, à 15 jours d’intervalle mais cette fois-ci sur les 2850m de la grande piste à l’occasion du Prix Jacques Andrieu (Groupe II). Il a perdu tout le monde en route dès qu’il a enclenché. VRAI VOYOU, en bon Poulidor, a une fois de plus conclut second du crack de Philippe Allaire. S’il n’est pas des plus réguliers, il semblerait qu’il soit nettement plus fiable que les années passées.

arlingtn
ARLINGTON DREAM, Seul à Vincennes

Puis l’événement tant attendu a eu lieu, le Grand Prix d’Amérique. Depuis des semaines, les pronos, les infos, les intox allaient bon train mais cette année, seul le meilleur gagnerait. Tout le monde s’en remettait au parcours, au bon wagon que ce soit les entraineurs ou les drivers.

canterreadly
canter READLY EXPRESS
canterreadly2
canter READLY EXPRESS
boldeagle
canter BOLD EAGLE

C’était l’heure de vérité entre les partisans de la Team Guarato et de l’autre côté les nouveaux supporters du crack READLY EXPRESS. 

Et la course tant attendu, après plus de 5 faux départs, de quoi faire mourir un cardiaque a été lancé. Je vous laisse la revoir :

Et, en milieu de sortie du dernier virage, READLY enclenche, BOLD arrive à son encolure et le dépasse, puis READLY remet un coup de rein et gagne le Grand Prix d’Amérique 2018. Ce fut un magnifique moment de sport mais aussi de respect entre les deux hommes, Franck Nivard et Bjorn Goop. PROPULSION finit bon troisième et les français complètent le quinté avec BELINA JOSSELYN et  BRIAC DARK.

gp_01

bjorn_01
le sourire de Bjorn Goop après sa victoire

 

Treasure Kronos à la gagne GP Luxembourg

treasurekronos
TREASURE KRONOS – Canter GP Belgique 2018

TREASURE KRONOS, deux fois deuxième de READLY EXPRESS (Vincennes et Solvalla) aura notre préférence pour le Grand Prix du Luxembourg. Bonne cinquième dans le Grand Prix de Belgique mais surtout deuxième du Ténor De Beaune, elle constitue un bon point d’appui.

Grand Prix d’Amérique 2018 : les chaleurs

DSC_0121

Alors que tout semblait jouer d’avance pour le Grand Prix d’Amérique 2018, l’arrivée en piste de READLY EXPRESS lors du Prix du Bourbonnais et de sa forte impression a relancé la compétition.

Sa performance dans le Prix de Belgique le 14 janvier dernier, après une remontée héroïque du peloton concluant troisième, mérite que l’on place très haute sa candidature.

La victoire de PROPULSION, le cheval de Daniel Réden dans le Grand Prix de Bourgogne sur la piste de vitesse de Vincennes ( 2100m, autostart) et son absence du Prix de Belgique, son mentor assurant qu’il est prêt pour contrer le chouchou du public français, en dit long sur l’énergie de la coalition étrangère qui ne fera pas de la figuration ce dimanche 28 janvier.

2
BOLD EAGLE VS BELINA JOSSELYN GPA2017

 

 

bold bird
BIRD PARKER prenant le dessus à BOLD EAGLE #GPBelgique2018

Le protégé de Philippe ALLAIRE, BIRD PARKER avec son succès dans le Grand Prix de Belgique amène naturellement à classer sa candidature parmi les possibles lauréats de l’Amérique même si le départ est toujours délicat pour lui.

Jean-Michel BAZIRE n’a pas caché dans les colonnes de la presse sa confiance en BELINA JOSSELYN qu’il voit dans les trois premiers à l’issue d’un très bon parcours sur mesure.

Conclusion :

Il est très difficile avant le coup de donner le gagnant du Grand Prix d’Amérique cette année. Nous avons choisi d’indiquer BIRD PARKER très haut dans la sélection au vu de sa dernière performance. De plus, il sera peut-être un peu moins joué que READLY EXPRESS ou BOLD EAGLE ce qui peut engendrer une côte plus intéressante.

Un regret exprimé pour VOLTIGEUR DE MYRT qui avec des soucis de santé cette année est en demi-teinte malgré sa classe.

readly express
READLY EXPRESS, Canter #GPBelgique2018

 

1
Voltigeur de Myrt – Grand Prix d’Amérique 2017

 

Le pronostic Grand Prix d’Amérique OMH Média-Turf  (au 27/01) : 

1 – BIRD PARKER

2 – BOLD EAGLE

3 – READLY EXPRESS

4 – BELINA JOSSELYN 

5 – PROPULSION

( CC : BRIAC DARK )