Les photos de la réunion Prix Maurice de Gheest 2019

Retrouvez une sélection des photos de la journée du Prix Maurice de Gheest 2019 sur le compte Flickr :

 https://www.flickr.com/photos/150356518@N02/albums/72157710120191516

 

Les poules d’essai 2019 : le doublé Godolphin

A l’occasion des Emirates Poules d’essai 2019, la casaque Godolphin s’est illustrée avec PERSIAN KING et CASTLE LADY

Le quinté dominical a permis de nous tenir en haleine avec la belle victoire de SHENDELIYA associée à Stéphane Pasquier pour la casaque classique Agan Khan. LA POUTANESCA a prouvé avec sa belle 3ème place qu’elle est capable de faire 2000 mètres alors que ZILLION SUN confirme de retour à son meilleur niveau. 

DSC_0048_5shendaliya
Shendeliya
DSC_0026_1zillion sun
Zillion sun
demuro poutanesc_4demuro poutanesc
La Poutanesca
sans regret_3sans regret
Sans regret

 

Puis les hostilités pour les poulains ont commencé. PERSIAN KING, l’épouvantail de service n’a pas démenti tout son potentiel accompagné du très bon SHAMAN, sur la montante. SON DONATO, repéré lors de l’étude de la poule d’essai des poulains a confirmé ce que nous pensions de lui complétant le trio. Nous avons eu raison d’écarter ANODOR, qui par ailleurs semblait assez taciturne au rond de présentation. 

_7atzeni
Andreas Atzeni
_8persian
Persian King

 

 

_9persianarr
arrivée des poulains
_10persianarr2
Persian King
_11shaman
Shaman
_17demuro
Cristian Demuro – Graignes

 

retrouvez la course ici : 

 


 

La Poule d’essai des Pouliches a permis à CASTLE LADY de rester sur une troisième victoire. COMMES, associée à Cristian Demuro a mené l’opposition et s’annonce redoutable pour le match retour. EAST, la puissante fille de FRANKEL, finit troisième après 191 jours sans courir… MATEMATICA, nous déçoit un peu concluant cinquième, probablement qu’un terrain plus lourd lui aurait convenu si l’on se fie à ses ascendances. Espérons qu’elle ne nous fasse pas une SOUSTRACTION… Cette édition nous permet d’attendre avec impatience le Diane à Chantilly. 

_13caste
Castle Lady
_14matematica
Matematica
_15castle
Castle Lady
_16east
East et le flegmatique J. Spencer
_18commes
Commes
castle lady_374
Castle Lady

 

Retrouvez la course ici : 

Deauville-La Touques 2018 : Ce qu’il faut retenir

Les 19 journées de courses qui se sont déroulées sur l’hippodrome de Deauville-La Touques, tout au long de l’été, ont tenu leurs promesses. A la veille de la reprise de l’ouverture de Paris-Longchamp, OMH Mediaturf vous propose un retour dans ce moment fort du galop français.

DSC_0467_218.JPG

Les Groupes I :

Le Prix Rotschild (1600 mètres)

Le week-end d’ouverture du meeting a vu la confirmation de la pouliche de Freddy Head, WITH YOU devancer facilement les Godolphin CROWN WALK et ROSA IMPERIAL sous un ciel maussade.

 

Le Prix Maurice de Gheest (1300 mètres)

POLYDREAM, l’autre protégée de Freddy Head, surclasse l’opposition, le « favori » CITY LIGHT se classant cinquième. Le podium plutôt inattendu engendre des rapports intéressants avec JAMES GARFIELD, second à 40/1 et THE TIN MAN, troisième à 10/1.

On notera la déception autour de la perfermance de WOOTTON qui ne semble pas être fait pour ce genre de sprint. Le lauréat 2017, BRANDO, s’est défendu honorablement mais n’a pas pu rivaliser face à cette opposition. Les représentants O’Brien ont clairement fait de la figuration (ACTRESS, INTELLIGENCE CROSS et FLEET OF REVIEW).

DSC_0077_224.JPG
BRANDO

 

Le Prix Jacques le Marois (1600 mètres)

ALPHA CENTAURI a survolé ce prix Jacques le Marois, en mettant deux longueurs et demie à RECOLETOS, le plus courageux du lot pour cette édition, WITH YOU, bonne troisième.

 

DSC_0495_221
WITH YOU

 

DSC_0494_223.JPG
WITH YOU

 

DSC_0519_222
RECOLETOS

 

Le Prix Kergorlay (Groupe II)

HOLDTHASIGREEN arrive à bout de la cavalerie Morisson représentée par les spécialistes de la discipline MARMELO et NEARLY CAUGHT.

 

On retiendra le doublé Godolphin lors du Groupe III Prix Quincey Barrière avec GRAPHITE et SALSABEEL. 

3
Graphite

1
Graphite

2
Salsabeel

DSC_0078_217_229
Salsabeel

 

Le Prix François Boutin a vu la magnifique performance de PURE ZEN Avec Alexis Badel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Le meeting de Deauville-La Touques, c’est aussi des moments de rencontre avec les professionnels des courses, les jockeys, les entraîneurs…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Enfin Markus et Stefanie NIGGE : Une forme olympique pendant le meeting ! 

Avec 17 partants pendant le meeting de Deauville-La Touques, ils finissent 7 fois placés dont deux victoires ( TOIJK et DEZBA). Si on compte le meeting de Clairefontaine, le record explose !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DEZBA

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

TOUR (bientôt une victoire ?)

 

Fiche technique de l’hippodrome Deauville-La Touques

Le Prix de Diane 2018 : les forces en présence et les galops d’entraînement

C’est le jour J,  dimanche 17 juin sur l’hippodrome de Chantilly pour le Prix de Diane 2018 qui verra s’affronter les 13 pouliches de 3 ans restantes.

Après le forfait de Tosen Gift, de Victorine et de la Godolphin « Wild Illusion » qui est finalement dirigée vers Ascot dans le Coronation Stakes et Ribblesdale Stakes, 13 pouliches seront au rendez-vous sur les 2100 mètres de la piste de l’hippodrome cantilien.

Voici la liste des forces en présence au 13 juin 2018 :

1. SHAHNAZA

La protégée d’Alain Royer-Dupré pour la casaque Aga Khan profite d’une belle condition et de repos après avoir remporté sa listed en mai à ParisLongchamp sur les 2200 mètres. 

2. HAPPILY

La pensionnaire d’Aidan O’Brien a fait les meilleurs groupes I sur 1400/1600 mètres.
Ne sera t-elle pas orientée vers Ascot au dernier moment ? 

3. LAURENS 

Lauréate du Prix Saint-Alary, le 27 mai dernier, Laurens semble être l’un des points d’appui  solide de ce Prix de Diane. 

4. CASTELLAR

Elle a gagné brillamment le Prix Cléopâtre sur les 2100 mètres de la piste de Saint-Cloud le 21 mai. C’est une trouble-fête en puissance si elle a bien récupéré de sa victoire. 

5. HOMERIQUE (supplémentée)

Dauphine de Luminate lors du Prix Pénélope sur les 2100 mètres de Saint-Cloud, il convient de se méfier de cette supplémentation au vu de la forme de FH Graffard

6. MUSIS AMICA

Décevante lors de la Poule d’essai des Pouliches, concluant sixième, il est difficile de savoir comment elle va aborder les 2100 mètres du Prix de Diane.  

7. AMAZING LIPS

Dauphine de Castellar dans le Cléopâtre, la protégée de Nicolas Clément a l’avantage d’être sur sa distance de prédilection. 

8. LUMINATE 

Victorieuse dans le Prix Pénélope puis 5ème du Cléopâtre, Luminate est l’une des cartouches du redoutable Freddy Head dans ce genre d’épreuve. 

9. LADY ATHENA

Gagnante de classe 1, sa forme prime en sa faveur mais en telle compagnie, d’autres candidatures semblent préférable. 

10. ASSONANCE

Fille de Saônois, est-ce qu’une belle histoire est-elle encore possible dans la famille ? 

11. WITH YOU

La protégée de Freddy Head vient de conclure seconde de Laurens dans le Prix Saint-Alary. De bons espoirs reposent sur elle dans son entourage. Dans les 5. 

12. BARKAA

Gagnante du Prix Vanteaux (Augustin-Normand) avant de finir 5ème dans la Poule d’Essai des Pouliches sous ses nouvelles couleurs, depuis fin 2017, elle n’a pas couru sur plus de 2000 mètres. Affaire d’impression.

13. SOUSTRACTION

Dauphine de Barkaa dans le Vanteaux et troisième du Saint-Alary, sa candidature est l’une des plus sérieuses.  El senõr del Chantilly est capable de gagner le Prix de Diane avec elle. 

DSC_0138.JPG
Soustraction

 

Le choix d’OMH Mediaturf :

  • Soustraction
  • Laurens
  • Homérique
  • Castellar
  • With you
  • Luminate

 

 

sur Shahnaza :

 

Castellar :

 

Homérique à l’entraînement:

 

Galop d’entraînement de Musis Amica :

 

Entraînement de Luminate :

 

Entraînement de With you :

 

Au sujet de Soustraction :

 

 

 

 

 

 

ParisLongchamp, premier bilan & Prix St-Alary, d’Ispahan et Vigier 2018 (27 mai)

Le temps passe vite, l’hippodrome de ParisLongchamp a ouvert depuis début avril et inauguré en grand pompe le dimanche 29 avril. Les poules d’Essais ont déjà eu lieu ainsi que des courses de groupes prestigieuses qui nous ont permis de revoir CRACKSMAN, CLOTH OF STARS et des étoiles montantes parmi les plus jeunes. En un mois et demi, OLMEDO et WOOTTON sont devenus les chouchous du public tandis que l’hippodrome relooké en lieu de vie permet au fil des réunions de conquérir de nouvelles personnes à au fil des courses.

DSC_0038 (3)

Les premiers plâtres ont été essuyé et les râleurs en tout genre s’en sont donnés à coeur  joie à vilipender le nouveau bâtiment ainsi que les changements opérés. Rapidement, pourtant France-Galop a tenté de remédier aux problèmes rencontrés (signalétique, tribunes non finalisées…) et semble être davantage à l’écoute de son public.

DSC_0250.JPG

Pourtant des initiatives sont à encourager, l’espace snacking en bord de piste avec le débit de boisson devraient être maintenu à chaque réunion dominicale.

DSC_0175_002

Quelle émotion de revoir Cirrus des Aigles lors de journée d’inauguration. Il n’a rien perdu de sa superbe malgré un look quelque peu trop girly pour moi avec son licol éthologique arc en ciel.

DSC_0109_001

En revanche, il est indéniable que la piste de Longchamp semble avoir été le parent pauvre de ses travaux, espérons que des solutions soient trouvées pour éviter que les jockeys et les chevaux ne courent de risques inutiles.

C’est un réel nouvel hippodrome qu’il faut accepter, l’ancien avait son charme, laissons le nouveau nous conquérir.


La journée du dimanche 27 mai qui va subir la concurrence de la fête des mères présente un programme un peu maigre en nombre de partants avec une moyenne d’un peu moins de 10 partants pour 8 courses… Les groupes I du Saint-Alary et d’Ispahan sont décapités avec 5 et 6 partants.

Le prix du Lys ( Groupe III ; 2400m) ouvrira les hostilités des courses de groupe. Même si les forces anglaises ISPOLINI et MY LORD AND MASTER sont à retenir très haut, on peut espérer une réhabilitation de SOLESILI même si elle semble affecter davantage la PSF.

Carlos LAFFON-PARIAS sera l’homme du jour demain avec ses pensionnaires pour cette réunion dominicale,c’est du moins le pari que je vous propose.

DSC_0110 (2)

Dans le Prix Saint-Alary, LAURENS fait figure d’épouvantail, 2ème des 1000 guinées. La candidature de TOSEN GIFT me semble des plus pertinentes en retrouvant les 2000m, distance sur lesquelles elle a gagné sa listed à Saint-Cloud lors du prix rose de mai. Le lot n’avait rien à voir il est vrai mais pour une côte. SOUSTRACTION, la protégée de Carlos Laffon-Parias peut pleinement se réhabiliter.

DSC_0112 - Copie_003.JPG
SOUSTRACTION

Les 1850m du Prix d’Ispahan auront logiquement RECOLETOS comme favori, en route vers la consécration d’une victoire de groupe I. quatrième de CRACKSMAN en octobre dans les QIPCO British Champions Middle Distance. Derrière, TAAREEF et TRAIS FLUOR devraient compléter le podium.

DSC_0190.JPGDSC_0181.JPG

Enfin, le Prix Vicomtesse Vigier va nous permettre de retrouver nos stayers favoris sur les 3000 mètres. VAZIRABAD, ICE BREEZE et HOLDTHASIGREEN seront les plus joués mais

DSC_0130_004.JPG
VAZIRABAD

MARMELO, entraîné par le redoutable Hugues Morrison et vainqueur du Prix Kergorlay (3000m) ne devra pas être oublié au moment du choix.

On sait à quel point oublier de jouer les anglais peut se retourner contre nous…

35947335882_34c25e96ec_o_006.JPG
Hugues Morrison, entraîneur de Marmelo

 OMH MEDIATURF

Galop : Les temps forts de l’année 2017

L’année 2017 a été marquée par de nombreux événements. Voici un petit retour qui se veut représentatif mais non exhaustif de la saison précédente.

Le Prix Greffulhe (G. II, 2000m) a vu tout d’abord RECOLETOS,  le protégé de Carlos Laffon-Parias s’imposer face à WALDGEIST.

1
Recoletos

2_01
Recoletos

Le prix d’Hédouville (G. III, 2400m) a permis à nouveau à Olivier Peslier d’arracher une victoire avec TIBERIAN face à un TALISMANIC magnifique.

DSC_0266_01DSC_0270 - CopieDSC_0277_01

La course de vitesse sur les 1100 mètres de la ligne de droite de Maisons-Laffitte a permis à Tony Piccone de s’imposer avec UNFORTUNATELY pour la casaque Burke dans le Prix Robert Papin (Groupe II).

DSC_0025

L’été 2017 a bien entendu été marqué par le meeting de Deauville qui a battu son plein du 29 juillet au 30 août.

P_20170729_184215

35947335882_34c25e96ec_o - Copie
Alors que l’entraîneur anglais Hughie Morrison avait commencé à frapper fort lors du Prix Carrousel ( Listed, 52 000 euros, 3100m ) à Maisons-Laffitte le 23 juillet 2017 en plaçant ses 2 pensionnaires 1er et 2ème de la course avec FUN MAC (O. Peslier), faisant la course de bout en bout et VENT DE FORCE (C. Soumillon), il signe un 2 sur 4 dans le Darley Prix Kergorlay ( G. II, 130 000 euros, 3000m) dimanche 20 août à Deauville – La Touque avec MARMELO (C. Soumillon), remportant l’épreuve avec panache repoussant toutes les attaques et NEARLY CAUGHT (M. Guyon) 4ème, vainqueur en 2016 de l’épreuve. On pourra seulement relativiser cette victoire avec l’absence d’ENDLESS TIME (casaque Godolphin) qui avait remporté un Groupe III début août à Goodwood et le Fabre CASTERTON.
Si les entraîneurs anglais sont connus pour former les sprinters, il ne faut pas oublier que certains d’entre eux sont redoutables avec les stayers.
L’entraînement Cumani a raflé le Prix Minerve (G. III, 2500m) avec GOD GIVEN et la monte de JP Spencer qui a fait la course tête et corde tout du long n’ayant quasiment jamais été inquiété à part quelques attaques dans les derniers mètres.

DSC_0112
God Given

DSC_0114
God Given

Mythical Magic remporte la Listed Prix François Boutin devant son compagnon d’écurie Cascadian
DSC_0031
Le 27 août, Signs of blessing remet les pendules à l’heure en remportant de belle manière le Prix de Meautry Barrière ( G. III, 1200m)

DSC_0292
Signs of Blessing

Attendu, s’impose quant à lui dans le Prix Quincey Barrière (G. III, 1600m) faisant plier Dicton et Wireless.

DSC_0311 - Copie

En même temps, durant le meeting de Deauville, l’entraîneur discret et accessible, Christian Baillet a décidé de se retirer. Souvent associé à la casaque Jarlan, l’homme de Myasun et de Désert blanc finit sa carrière avec la victoire d’Inséo.

DSC_0022
Qatar Arc trials – Chantilly

Cette journée du 10 septembre à Chantilly, tant attendue a eu son lot de surprises. Si l’ambiance calme et morne qui régnait sur l’hippodrome d’une manière générale était plutôt décevante pour un tel événement, les courses en elles mêmes ont suffi à animer ce jour dominicale.

Contre toute attente, Cox Bazar n’était pas au rendez-vous ni l’outsider Facilitate de la casaque Abdullah mais LADY MACAPA avec un PC Boudot en grande forme tout au long de la journée a mené la miss à bon port alors que l’attraction du QATAR PRIX DU COUVERT, Gold Vibe a conclu honorablement deuxième.

Lady Macapa

Gold Vibe
Le QATAR PRIX DU DRAGON s’est surtout fait remarqué par la très bonne rentrée de Yazeed qui conclu deuxième derrière le favori Ebraz.
Cracksman, l’attraction du jour n’a pas déçu gagnant facilement le QATAR PRIX NIEL avec 3 longueurs 1/2 sur le Godolphin Avilius créant une petite surprise devant Finche.

Cracksman
Le QATAR RACING, support du quinté a permis à NICE TO SEE YOU de gagner contre toute attente, le timide favori STAR SUN finissant troisième.
L’après-midi a pris une autre dimension avec le QATAR PRIX VERMEILLE qui a permis à Bateel (PC Boudot) de s’illustrer devant Journey puis avec le QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP qui a permis à Tareef de se réhabiliter concluant bon deuxième derrière le foudre de guerre Ribchester de la casaque Godolphin. On regrettera Zelzal non partant qui aurait probablement contribuer à cette belle lutte et la contre performance de Inns of court.

Ribchester et Taareef
Le QATAR PRIX FOY qui réunissait tous les espoirs des japonais autour de Satono Diamond en vue du QATAR PRIX ARC DE TRIOMPHE a été une douche froide. Alors que le leader Satono Noblesse s’échappait dès les premiers mètres, CP Lemaire a dû faire signe à son confrère d’écurie pour l’attendre sans jamais réellement montrer son potentiel.

Satono Diamond
Dschingis Secret a remporté ce prix de belle manière, créant une belle surprise pour les parieurs, le terrain lui étant des plus favorables commençant à véritablement être souple. Les Godolphin complétant le podium, l’épouvantail Cloth of star deuxième et le si particulier et charmant Talismanic troisième.

Talismanic
Le QATAR PRIX GLADIATEUR a montré que Vazirabad reste le meilleur stayer du moment repoussant le très bon Holthasigreen.

Vazirabad
DSC_0068Enfin, le tant attendu Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a tenu ses promesses avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises. Pour ce retour sur le QPAT, j’ai décidé de consacrer quelques lignes au Village de l’Arc.
Si cette journée du dimanche 1er octobre 2017 n’a pas
brillé par son ensoleillement mais plutôt par son temps anglais, l’ambiance détendue du Village était sympathique.
Il faut bien se l’avouer, sans les anglo-saxons et le public nippon le Village de l’Arc cette année a rencontré un succès que je qualifierai de mitigé. La fréquentation a surtout été celle d’un public famille disséminé parmi les turfistes aguerris rivés sur leurs programmes peu soucieux des food-trucks divers et variés présent aux abords des pistes.
Le temps venteux et pluvieux a dû en refroidir plus d’un pour atteindre le temple du galop mondial l’espace d’un week-end, trouvons nous une bonne excuse afin de ne pas avoir à réfléchir au problème de fond …

Le Village QPAT
La qualité des services offert sur le Village sont indéniables et d’une très belle variété, en deux ans, l’hippodrome de Chantilly a su s’adapter et être à la hauteur des exigences que demande une telle organisation.

Les différents espaces ont ravi le public et ont été relativement bien conçu.

On n’en viendrait presque à regretter que le Qatar Prix de l’arc de Triomphe reparte à Longchamp après cette très belle seconde édition et la victoire d’Enable.

DSC_0108
Cloth of Star

Le Prix Royal-Oak (G. I, 3100m) , le 22 octobre 2017 a été une lutte intense entre le tenant du titre et roi des stayers Vazirabad et les prétendants Ice Breeze et Holdthasigreen. Après avoir galopé en retrait et lauréat en puissance, Vazirabad a été doublé par Ice Breeze échouant de peu pour le triplé.

DSC_0335

 

DSC_0351DSC_0364

Christophe Soumillon finira l’année 2017 en remportant le plus grand nombre de victoires toutes courses confondues, soit 306 victoires, dépassant celui de Pc Boudot.

OMH Media-Turf

Toutes les photos publiées sont la propriété d’OMH Media-Turf sauf mention contraire.