QATAR Prix Arc de Triomphe 2020, dimanche 4 octobre : les pronos

C1 – Prix Jean-Luc Lagardère

Sans trop de conviction, on jettera un oeil sur le SIYOUNI et le DARK ANGEL, SAINT MARK’S BASILICA et LIBERTINE pour cette première épreuve. SEALIWAY, en petit-fils de KENDARGENT devrait échapper à la noyade et très bien nager.

C2 – Qatar Prix Marcel Boussac

On détachera BONITA QUEEN, particulièrement plaisante à Deauville cet été.

C4 – Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 16h05

1 – PERSIAN KING (corde 7)

Notamment vainqueur du Prix du Moulin de Longchamp en septembre, qu’en est-il de son appétence pour les 2400 mètres ? Spécialiste des 1600 mètres, le déroulement de la course sera décisif pour qu’il figure sur le podium. Connaissant les talents d’André Fabre pour préparer les objectifs, tombeur d’Enable, l’an passé avec Waldgeist, il vaudrait mieux l’avoir avec soir que contre soi au moment du choix.

Persian King sous son ancienne casaque

2- ROYAL JULIUS (corde 8)

Cheval globe-trotteur, le pensionnaire de Jérôme Reynier peut intéresser les amateurs d’outsider. Difficile de le voir sur le podium avant le coup.

3- WAY TO PARIS (corde 6)

Gagnant du Grand prix de Saint-Cloud 2020 sur les 2400 mètres comme Waldgeist en 2018, sa candidature est très intéressante. Moins médiatisé que les pensionnaires britanniques, le dauphin de SOTTSASS dans le Prix Ganay peut en surprendre plus d’un sur la ligne d’arrivée s’il revient à son meilleur niveau.

4- JAPAN (corde 11) Non-partant

Vainqueur du Prix Juddmonte 2019, JAPAN est finalement aligné au départ du QPAT. L’une des 4 cartouches de l’entrainement O’Brien dans cet Arc, il semble moins tranchant cette année que l’an passé mais qui sait. On lui préfèrera d’autres pensionnaires au moment du choix.

5- SOVEREIGN (corde 10) Non-partant

Monte finale de Mickaël Barzalona, SOVEREIGN s’est inclinée devant ENABLE dans une course assez particulière. Il fait partie des secondes chances.

6- STRADIVARIUS (corde 14)

Associé à Olivier Peslier, Stradivarius, fils de SEA THE STARS s’est fait voler la vedette dans le Prix Foy, battu par ANTHONY VAN DYCK, grand absent de cet Arc 2020. STRADIVARIUS n’a jamais fait mouche sur 2400 mètres mais il est dur de s’opposer à sa candidature, entrainé par le Maître Gosden.

7-SOTTSASS (corde 4)

Brillant 3ème du Qatar Prix Arc de Triomphe 2019, vainqueur des Prix Niel et Prix Ganay devant WAY TO PARIS, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, interpelle, intrigue et séduit. Ne rentrons pas dans des querelles stupides, le palmarès du cheval parle pour lui et la « SOTTSASS mania » est compréhensible. Corde 4, il peut tirer son épingle du jeu. On le voit dans les 5.

Sottsass

8-ENABLE (corde 5)

La voisine de SOTTSASS dans les stalles n’est autre que la double lauréate de l’Arc. Pour le sport, on aimerait qu’elle fasse le triplé, pour le coeur, les choix divergent, pour la raison, elle sera dans les 4. Mais qu’en est-il ? Tous les grand cracks connaissent un moment où la roue tourne où un petit nouveau devient le roi. Le terrain ne devrait pas la déranger et on la sait dur à l’effort. Associé à LF Dettori, sa candidature semble être une base.

9-DEIRDRE (corde 12)

Semble être en dessous des principaux concurrents mais aura tout un pays avec lui, le Japon.

10-GOLD TRIP (corde 9)

Vu sa performance dans le Juddmonte, beau troisième, s’il s’en sort dans le terrain lourd, il est en capacité de figurer sur le podium. Associé à Stéphane Pasquier, au vu de la tacticité dont il faudra faire preuve dimanche, nous le jouerons en fonction des cotes.

11- CHACHNAK (corde 13)

On le préfère sur plus court. Chance secondaire

12- IN SWOOP (corde 1)

Associé à Ronan Thomas qui danse la valse en ce moment, IN SWOOP nous plait beaucoup pour aller contre les logiques favoris. Dans la veine de GOLD TRIP, il nous semble intéressant de le garder pour des combinaisons élargies.

13- MOGUL (corde3) Non-partant

L’impression laissée par MOGUL dans le Juddmonte en septembre 2020 est vraiment magistrale et son numéro de corde assez favorable. Ryan-Lee Moore n’est pas le plus expérimenté à ParisLongchamp, il doit figurer dans les 3 pour nous. A voir sur le terrain lourd

14 – SERPENTINE (corde 15)Non-partant

Le vainqueur surprise d’Epsom nous a déçu dans le Juddmonte, « seulement » quatrième. Avec Christophe Soumillon, il peut en surprendre plus d’un dans la ligne droite.

15-RAABIHAH (corde 2)

Deuxième atout de JC Rouget, corde 2, elle devra cette fois ci affronter les mâles, les 2400 mètres et le parcours… Trop d’incertitudes pour la retenir haut.

LE PRONOSTIC OMH MEDIATURF QPAT au 4 octobre 2020, minuit suite aux non-partants O’ Brien – (terrain collant 4,4)

1er ENABLE (8)

2ème IN SWOOP (12)

3ème : STRADIVARIUS (6)

4ème SOTTSASS (7)

5ème : GOLD TRIP (10) / WAY TO PARIS (3)

PERSIAN KING (1)

C5 – Prix de l’Opéra Longines

à venir

C6 – Prix de l’abbaye de Longchamp

Epreuve qui réussit souvent aux britanniques, sur les 1000 mètres de la piste de Parislongchamp, on relèvera GLASS SLIPPERS, toujours aussi constant et qui vient de gagner un groupe I au Curragh en septembre. BATTASH, le spécialiste devrait figurer dans les trois. Pour le rêve, TERTIUS, le pensionnaire Nigge sur le podium.

Glass Slippers
Tertius

C7 – Qatar Prix de la Forêt

EARTHLIGHT est dans l’obligation de se réhabiliter après sa 4ème place dans le De Gheest ce été.

QATAR Prix Arc de Triomphe : Samedi 3 octobre 2020

Ca y est, nous y sommes, le week-end du Qatar Prix Arc de Triomphe se profile. Evidemment, cette année est particulière et l’on peut passer du temps à épiloguer sur le contexte, les mesures … Dont acte.

L’essentiel, ce sont les courses et elles auront lieu, c’est le principal. Il y a nul doute que les équipes GTHP, de France-Galop, les acteurs institutionnels ainsi que que les socio-professionnels ont du faire pirouettes, cabrioles, roulades mais aussi volte et autres figures de manège pour s’adapter au contexte. Malgré tout cela, les choses avancent.

On peut noter, avec grand plaisir l’arrivée des données de tracking sur le site de France Galop.

L’état du terrain

Pour la journée de samedi, l’état du terrain est annoncé « très souple » à 4,1 sur le site de France Galop à la rédaction de cet article). Cette année, comme d’autres auparavant, il est difficile de totalement apprécier au juste titre les appétences des différents protagonistes et leurs aptitudes au terrain.

C1 – Prix Chaudenay

Sur les 3000 mètres de la grande piste, le prix Chaudenay ouvrira le week-end. Avant le coup, les candidatures de MAX VEGA et de VALIA se détachent. STEP BY STEP 2ème du Prix Lutèce début septembre devançant MEASURE OF TIME, peut tirer son épingle du jeu, à ne pas oublier au moment du choix.

C3 – Qatar Prix Dollar

8 concurrents s’affronteront sur les 1950 mètres. On aurait préférer voir HURRICANE DREAM sur une distance plus longue. Vu à Angers à ses débuts (Cf. l’article: https://omh-mediaturf.com/2019/11/24/escapade-a-angers-et-reunion-du-21-novembre-a-eventard/), nous pensons que le terrain sera particulièrement adapté à ses aptitudes mais il est loin de courir seul.

Espérons que Mickaël Barzalona ne lâche pas les rênes sur Hurricane Dream… La magnifique victoire de GLYCON dans la coupe de Maisons-Laffitte (2000 mètres) lors des Arc Trials nous semble être le concurrent direct pour la gagne avec SKELLETI , vainqueur l’an passé. OCEAN ATLANTIQUE, redescendant de catégorie aura aussi de nombreux partisans avec PC Boudot. Le terrain restera à la faveur de HURRICANE DREAM

C4 – Qatar prix de Royallieu (Groupe I)

Support du quinté de ce samedi, on retiendra MANUELA DE VEGA (4) associé à Mikaël Barzalona, PAIX (7) gagnante du Prix Lutèce et PASSION (9) sur les 2 800 mètres. Course compliquée à déchiffrer entre les concurrents étrangers, à chacun le sien…WONDEFUL TONIGHT retiendra de nombreux parieurs aussi.

conseil de jeu :

MANUELA DE VEGA : simple placé/gagnant

C6 – Qatar Prix Daniel Wildenstein

La candidature qui saute aux yeux est celle de THE REVENANT. Sera t-il son propre successeur pour ce prix Daniel Wildenstein ? On lui opposera SHAMAN 3ème l’an passé, qui alterne le bon et le moins bon mais entrainé par Carlos Laffon-Parias on sait que s’il est présenté, il est préparé… MOTAMARRIS, doué dans le lourd complètera notre sélection.

C7 – Qatar Prix du Cadran

L’une des épreuves mythiques du Week-end de l’Arc. Sur les 4000mètres, il est particulièrement difficile de comparer les forces en présence cette année. La ligne du Prix Gladiateur peut nous donner quelques repères mais on sait que les courses ne se répètent pas. Au moment des choix, les côtes nous décideront entre THINK OF ME, BARBADOS et CALL THE WIND. L’allemand WINDSTOSS, 4ème du Prix Gladiateur n’est pas à exclure. Enfin PRINCESS ZOE, gagnante à Galway , jouera les intrigantes pour cette épreuve…

C8 – Qatar Grand handicap des juments

Avant dernière épreuve de la journée, on fera confiance à LA POUTANESCA et au tandem Demuro/Smaga.Nous aurons aussi un oeil sur PLANTLOVE qui nous a souvent réussi.

La Poutanesca

Meeting Deauville Barrière : épisode 2, le prix Maurice de Gheest

Rétrospective du week-end du Prix Maurice de Gheest 2020 (Groupe I)

Le week-end du Prix Maurice de Gheest a débuté de belle manière avec la réhabilitation totale de Tertius (Siyouni) dans le Prix Seeking the Pearl associé au jockey prometteur Hugo Journiac.

Tertius

Pour la journée du samedi, on retiendra la victoire nette de PORT GUILLAUME dans prix Hocquart Longines (Groupe II), de trois longueurs, devant KETIL et PAO ALTO. Cinquième du Jockey-Club, ce fils de Le Havre n’a pas déçu. Le Godolphin VOLKAN STAR concluera quatrième, péniblement…

Contre toute attente, le pensionnaire de Jérôme Reynier remportera le quinté dominical avec SIYOUZONE devant SHARIQ et CRISALSA.

Siyouzone , très fit au rond de présentation

Mais le temps fort est ailleurs… Cette année, le Prix Maurice de Gheest comportait 11 partants et difficile d’y voir clair avant le coup. EARTHLIGHT a été encensé par la presse mais fort est de constater que sa victoire dans la Prix Kistena pesait peu face au dauphin de PINATUBO, à savoir LOPE Y FERNANDEZ dans le Prix Jean Prat. C’est toujours plus facile quand la course est courue. Cependant, on peut tout de même s’étonner du manque de recul pour cerner les candidatures venant d’outre Manche.

Earthlight

Kevin Ryan, l’homme de BRANDO (1er du Gheest en 2017, 2ème en 2019) avait délégué HELLO YOUMZAIN pour ce prix cette année. Aussi, un Godolphin peut en cacher un autre.

Dans l’ombre, SPACE BLUES, le pensionnaire de Charly Appleby décrochera la victoire, dans un silence mortuaire en bord de piste.

Space Blues
Hello Youmzain

Rappelez vous qu’il faut jouer les anglais à Deauville, on a beau le savoir, nous sommes trop fiers pour admettre, une fois de plus de leur supériorité…

Le prix de Reux (Groupe III) sera remporté par Stéphane Pasquier pour l’entrainement de Fabrice Chappet. Associé à SKYWARD (Camelot), toujours à l’avant poste, son accélération continue, dans la ligne droite finale fera la différence.

Skyward

On notera à l’issue de ce week-end que les casaques classiques se classeront parfois péniblement sur les podiums.

Vanouche et Génétique, pour Wertheimer, ne figureront pas sur le podium du maiden d’ouverture dominical. PAO ALTO sera 3ème du Hocquart, OXALIS, 2ème de la classe 2, SOUPIR, après un problème dans les stalles, finira dernier dans le . Pour Godolphin, VOLKAN STAR (5ème sur 6) dans le Hocquart, LAZULI, 4ème à 1,5/1 dans le prix Moonlight Cloud, SUBLIMIS, dauphin de Skyward à plus d’une longueur dans le prix de Reux.

Meeting Deauville Barrière : épisode 1, le prix Rothschild

Le week-end du Prix Rothschild (Groupe I)

Après une très longue période d’absence de courses en France, puis une reprise en demi-teinte sur le territoire national, le meeting de Deauville Barrière, malgré les restrictions sanitaires tient ses promesses et offre aux turfistes comme aux estivants normands un beau spectacle.

Traditionnel week-end d’ouverture avec le Prix Rothschild, les femelles de 3 et 4 ans ont foulé les 1600 mètres en 1’34″05 pour la lauréate.

A la lutte avec la Godolphin Half Light, gagnante du Groupe III allemand Sparkasse Holstein-Cup Hamburger Stutenmeile mi juillet et avec Know it All, WATCH ME a brillé plaisamment, montée par PC Boudot pour l’entrainement FH Graffard.

On regrettera son retrait des courses rapidement annoncée après son succès.

Durant ce premier week-end, Raabihah a redoré pleinement son blason en remportant très facilement le Prix de Psyché, pouliche quatrième du Prix de Diane 2020.

le galop reprend à Fontainebleau

A l’occasion de la journée du 5 mars 2020, la saison de plat a repris à l’hippodrome de la Solle Fontainebleau. L’occasion de revoir les prestigieux jockeys Olivier Peslier, Christophe Soumillon, Mickaël Barzalona et d’autres avant la réouverture de ParisLongchamp.

Malgré le temps maussade en début de réunion, 8 belles courses se sont déroulées dont 4 maiden pour 3 ans. L’appétence au terrain a fait la différence.

Episodia a ouvert brillamment sa carrière, inédite d’une course de 9 partantes, elle remporte plaisamment la 1ère épreuve avec Vincent Cheminaud

Episodia

Step by Step avec Gregory Benoist a remporté le prix des 3 massifs sur les 2200 mètres.

Le prix de Fontainebleau tourisme a vu la victoire de Way of tango qui a volé la vedette à la favorite Seachange qui devrait être revue dans le Prix du Saint Alary ou dans le Prix de Diane. La protégée Wertheimer a dû s’incliner après une très belle lutte dans la ligne droite.

Olivier Peslier a plaisamment remporté le Prix Biloé Joailllerie Monte-Carlo avec Twist, fils de Pivotal, qui est engagé dans les poules d’essais des poulains et le Jockey club.

DUTCH CHOP, fils d’Amadeus Wolf remporte le prix Georges Dercours sur les 1200 mètres.
La dernière épreuve sera gagnée par Delphine Santiago avec Samuraj pour Raber

ArcTrials 2019

A l’occasion de cette édition des ArcTrials, le programme de la journée reste de très bonne qualité malgré le faible nombre de partant dans le Prix Foy et le Prix Niel. L’épreuve d’ouverture ouvert aux pur-sangs arabes ne va pas non plus galvaniser la foule avec ses 3 partants, plutôt maigrichons.

Qatar Prix Foy

Cela étant, le prix Foy avec ses quatre partants va permettre de se rendre véritablement compte du niveau du japonais KISEKI, engagé dans Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de l’état de préparation de WALDGEIST. SILVERWAVE semble tout de même moins tranchant que par le passé et la surprise peut venir de WAY TO PARIS dont l’entrainement est relativement en forme.

Concernant le quinté du jour, nous aurons un oeil attentif sur DARK AMERICAN et FASTIDIOUS, et pourquoi ne pas mettre quelques pièces selon l’intérêt des côtes. Tout deux sont de braves chevaux à la recherche depuis quelques temps d’une victoire. Ils sont nos priorités. (Mise à jour : FASTIDIOUS, étant non-partant, SHERE CALM, supplémenté nous  plait assez)

Qatar Prix Vermeille (2400 mètres)

Le Qatar Prix Vermeille mérite que l’on s’arrête pour lire l’épreuve en détail. MUSIS AMICA, dauphine de LAURENS dans le Diane et deuxième de SPIRIT OF NELSON dans le Prix de l’élevage n’a jamais couru sur 2400 mètres, c’est un point d’interrogation avant le coup. CHANNEL, lauréate du Diane 2019 a déçu par la suite dans les Nassau Stakes. TAMNIAH a surpris à grosse côte cet été à Deauville en s’imposant dans le Minerve. John Gosden, le redoutable a comme pensionnaire ANNAPURNA et STAR CATCHER, ce dernier représentant la casaque de CRACKSMAN. . . Autant dire que les combinaisons sont nombreuses. L’appétence sur la distance des 2400 mètres nous semble être un repère en guise de refuge pour décrypter cette épreuve, sachant que des surprises des « Fabre » ne sont pas à exclure.

Musis Amica

Qatar Prix Niel (Groupe II)

Cet événement sera l’occasion de revoir SOTTSASS, lauréat du Jockey Club 2019 dont Jean-Claude Rouget ne cache pas ses prétentions dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous aurons aussi un oeil sur MUTAMAKINA, la protégée de Carlos Laffon-Parias, cette fille de NATHANIEL est loin d’être dénuée du moyens.

Qatar Prix du petit Couvert

SESTILIO JET sera monté par LF Dettori ce qui attire l’attention et l’argent mais n’oublions pas GOLD VIBE, le spécialiste de la distance ainsi que de GLASS SLIPPERS qui a très bien fait à Deauville, cet été, sur la distance en remportant sa listed. STAKE ACCLAIM nous semble aussi avoir le terrain libre pour l’emporter cette fois-ci.

Glass Slippers devant Bravo Sierra (casaque Abdullah)

 

 

Samedi 7 septembre, rendez-vous à l’hippodrome de Fontainebleau-La Solle

C’est aussi l’heure de la rentrée pour les hippodromes parisiens après l’échappée sur les côtes normandes pendant l’été avec le meeting de Deauville Barrière et les Estivales de Cabourg.

L’hippodrome de Fontainebleau-La Solle accueillera 8 courses de galop le samedi 7 septembre à partir de 16h00 environ.

3 courses sont prévues sur la légendaire fausse ligne droite si caractéristique de cet hippodrome, parcours souvent support de quinté, exigeant et révélateur de talents.

la fausse ligne droite en coude

 

L’avantage à la Solle est de pouvoir être vraiment près des chevaux lors de l’arrivée. Le parcours amène souvent les jockeys à s’appuyer sur la lice extérieure et à frôler le public, expérience garantie.

 

Par ailleurs, des animations pour les petits et les grands sont organisées tout au long de l’après-midi. Au programme notamment 2 courses de poneys ainsi qu’une exposition de voitures de collection et une tombola.

compagnie de théâtre d’improvisation lors des journées portes ouvertes 2018

 

Cet hippodrome à taille humaine permet de rapidement passer du rond de présentation au côté piste ce qui très appréciable par moment. La proximité avec les entraîneurs et les jockeys est réelle à la Solle. Avec un peu de chance, vous pourrez échanger quelques mots avec votre jockey préféré ou parler avec un journaliste d’Equidia (expérience vécue ^^).

 

L’hippodrome de la Solle est avant tout dans un cadre magique, dans la forêt de Fontainebleau et cela se mérite alors n’hésitez pas à faire quelques kilomètres pour venir.

 

liste des différents parcours de galop plat

 

Plus d’infos : https://www.hippodrome-solle.com/

Le programme et les engagés : http://www.france-galop.com/fr/courses/reunion/20190907/VjNQTC9ldzdXb0F0SkFzcHhnb0NRdz09

 

Le week-end du Prix Jacques le Marois

Le dimanche 11 août se tenait le sommet du meeting Barrière 2019 de l’hippodrome de Deauville-La Touques avec le prix Jacques le Marois doté d’une allocation d’un million d’euros.

Le Prix Minerve (Groupe III, 3 ans) a permis, tout d’abord à la surprise du plus grand nombre à TEMNIAH de s’imposer après une belle lutte face à ses concurrentes. Entraîné par André Fabre, la pouliche avant le coup était loin de figurer comme un point d’appui favorable. BOLLEVILLE a largement déçu alors qu’on saluera la très belle place de PALOMBA, fille de Lope de Vega finissant troisième.

On notera que Carlos Laffon-Parias commence à être de plus en plus présent sur des distances plus courtes qu’à son habitude. FEMINA a remporté par exemple la 1ère course de la journée sur 1300 mètres, SHAMAN, 2ème du Prix Jacques le Marois sur 1600 mètres.

Pour le Prix Jacques le Marois, le déroulement de la course a largement été favorable à la stratégie de la casaque Robert NG avec le lièvre SUCCESS DAYS. STUDY OF MAN, quant à lui, n’a pas pu enclencher malgré son compagnon d’écurie VOCAL MUSIC. Cela n’entache en rien le panache de la victoire de ROMANISED. Quatrième à Ascot, dans la Queen Anne Stake, devant LAURENS et Le BRIVIDO, lauréat des 2000 guinées irlandaises 2018.

Nous avions aussi surtout noté son victorieux retour dans les Minstrel Stakes au Curragh sur 1300 mètres devant HEY GAMAN, de quoi inspirer la méfiance. La vidéo ici :

 

Autant dire que nous ne sommes pas si surpris de sa victoire. En revanche, la belle note de cette épreuve revient pour nous à LINE OF DUTY, le Godolphin de service, qui, grâce à l’intelligence de son jockey a pris les bons dos dès le début et fait sa meilleure performance depuis le début de sa carrière et qui plus est pour son premier groupe I.

Study of man

Romanised

Romanised

Romanised

Romanised

Le quinté sera remporté par Infirmier, monté par Grégory Benoist. L’ancien Wertheimer, entraîné par Anastasia Wattel permet à la deauvillaise de gagner à domicile.

Infirmier

Infirmier

Rominou, un poil décevant dans le quinté ^^

Le samedi, nous noterons le prix de la Al Rayyan Cup et la victoire de Lady Princess qui a repoussé les assauts du Flaxman Minstrel et de Al Hazm du cheik Al Thani.

Arrivée et victoire de Lady Princess

Olivier Peslier sur A Hazm
Olivier Peslier sur A Hazm

 

Le Prix Maurice de Gheest 2019

L’édition 2019 du Prix Maurice de Gheest peut surprendre de prime abord. Seulement 4 entraîneurs français, présents sur le programme pour défendre les forces tricolores (Bary, Fabre, Lemer et Head) face à une opposition venue notamment d’Outre-Manche.

Les partants du Prix Maurice de Gheest 2019

Une édition particulièrement ouverte où il est difficile de comparer les lignes entre les concurrents. On conservera POLYDREAM en base, dans les 4 premiers, au vu de sa prestation dans le Prix de la Porte Maillot (G. III). Nous miserons sur la forme du jockey PJ Mac Donald qui vole en ce moment avec LAURENS et HEY GAMAN. On lui souhaite de réussir avec sa partenaire INVICIBLE ARMY. On complétera le trio avec ADVERTISE, associé à LF Dettori rallongé de 100 mètres pour l’occasion depuis ses deux dernières sorties.

Dans un jeu élargi, nous garderons un oeil sur KING MALPIC capable de tirer son épingle du jeu et qui a remarquablement fini dans le prix du Palais Royal, dauphin de HEY GAMAN.

 

BRANDO, qui alterne le bon et le moins bon ne peut pas être totalement écarté vu sa carrière prestigieuse.

Brando

Nous garderons aussi FOX CHAMPION, dont le père KODIAC fût quatrième du Prix Maurice de Gheest, gagné par Marchand d’OR. Associé à Sylvestre de Sousa, rarement vu en France, il a cependant une bonne réussite à Deauville ce qui inspire la vigilance ainsi que PRETTY POLLYANNA.

Notre pronostic, il convient d’élargir les combinaisons  :

Polydream  (8)

Advertise (12)

Invicible Army (3)

Fox Champion (11)

King Malpic (2) – Brando (1)

Pretty Pollyanna (15)

regret : le Brivido (5)

Nous finirons avec une belle pensée pour SIGNS OF BLESSING qui avait remporté avec panache l’édition 2016 du Prix Maurice de Gheest, maintenant jeune retraité. Merci à son entourage.

 

 

 

Le 14 juillet à ParisLongchamp : Courses & Garden party

L’hippodrome de ParisLongchamp accueillera sa traditionnelle Garden Party à l’occasion de la fête nationale. 8 courses au programme de cette nouvelle édition.

Marmelo gardera t-il son titre ? Qui succèdera à Kew Gardens dans le Juddmonte ? quelles seront les révélations dans les listed des jeunes chevaux ? Que vaut Japan ? Les délégations étrangères sont-elles si bien armées ? Autant de questions à avoir à l’esprit pour apprécier la réunion dominicale.

On pourrait regretter dans un premier temps un nombre de partants assez relatif d’une façon générale mais la qualité sera au rendez-vous. 1 groupe I avec le Juddmonte Grand Prix de Paris doté de 600.000 euros, 1 groupe II avec le prix Nieuil, deux listed et la course d’ouverture support du quinté+.

Course 1 : Longines Handicap de la fête nationale

A vrai dire, un quinté+ d’ouverture de réunion assez peu inspirant. Seule course de Valentin Séguy à ParisLongchamp, PLAIN BEAU (4) semble compétitif pour être dans le trio. David Smaga semble bien armé avec FIVE ICE CUBES associé à son premier jockey, Cristian Demuro tandis que Stéphane Pasquier sera sur EL MAGNIFICO (3), délaissant le Belvisi ELECTRON LIBRE (6) confié à Alexis Badel ? Sur sa fraîcheur, MAROUCHE nous semble capable de bien faire avec Christophe Soumillon.

A noter qu’ULTRA COOL (9) avait couru l’épreuve 2018 en se classant 5ème du quinté.

Au regard de côtes, nous nous tournerons éventuellement vers VELMA VALENTO (1), associé à Mikael Barzalona et vers SHAMSABAD (10) pour élargir nos jeux.

Pronos :

  • PLAIN BEAU (4)
  • FIVE ICE CUBES (14)
  • EL MAGNIFICO (3)
  • MAROUCHE (8)
  • ELECTRON LIBRE (6)

 

Course 2 : Prix Roland de Chambure (listed)

Seulement 5 partants mais le jumelé ordre reste ouvert. Nous ferons confiance au Godolphin SAQQARA KING (4). Charly Appleby vient rarement à ParisLongchamp pour cueillir les pissenlits et l’humour anglais avec une victoire britannique le jour du 14 juillet sera le comble de l’ironie. Même si HELTER SKELTER (2) sera très en vue, nous ferons une place à COMMANDER (3).

 

Course 3 : Prix de Beauséjour

Base : MELICERTES (5)

 

Course 4 : Prix Maurice de Nieuil 

MARMELO (4) conservera t-il son titre ? telle est la question.

marmelo
Marmelo – 14 juillet 2018

Nous croyons capable le protégé de Hughie Morrison de passer en tête le poteau mais il devra affronter un HOLDTHASIGREEN prêt à en découdre si on en croit son entourage.  Mais c’est surtout WAY TO PARIS, le petit poucet des stayers qui a gagné ses lettres de noblesse au fur et à mesure des luttes se classant 2ème du Prix Vicomtesse de Vigier qui retiendra notre attention le croyant capable d’être dans le jumelé.  CALL THE WIND aura ses partisans, annoncée comme redoutable pour sa course de rentrée… à chacun le sien…

DSC_0338.JPG

Holdthasigreen – Prix Royal Oak

 

Course 5 : Juddmonte Grand Prix de Paris

Pour nous repérer, nous étudierons les performances passées sur 2400 mètres. Nous garderons JAPAN (3), SOFT LIGHT (7) et en second plan ROMAN CANDLE (6) qui découvre la distance et IN FAVOUR (1) qui nous semble réellement capable de se transcender.

 

Course 7 : Prix de l’axe majeur

Base : ROC ANGEL (4)

 

Course 8 : Prix du défilé 

DEBATABLE (2) dans les 3

 

Téléchargez le programme ici :

Programme du 14 juillet ParisLongchamp 

 

 

 

                                                                                                                                     OMH Médiaturf