Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2019: le prono et les repérés

Nous y sommes, apogée de la saison de galop 2019. Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2019 peut devenir une date historique si ENABLE réalise le triplé de trois victoires. Seulement 12 partants sont au départ cette année et les mois de préparation nous ont fait faire l’ascenseur émotionnel.  Avec les problèmes de santé de Persian King, le décès de Sea of Class et la retraite de Crystal Ocean, la reine ENABLE semble de prime abord avoir le chemin libre pour remporter une troisième victoire consécutive.

Difficile de comparer les courses précédentes et les performances entre les partants de ce QPAT vu parfois  le faible nombre de partants mais nous mettrons très haut dans notre sélection WALDGEIST. 

 

André Fabre sait comme personne préparer un cheval pour l’Arc. Ce n’est pas CLOTH OF STARS, 3ème l’an passé à plus de 30/1 ? Corde n°3, le fils de Galileo, 4ème de l’Arc 2018 a progressé toute l’année, nous le croyons capable de figurer sur le podium. ENABLE, irréprochable est la base logique mais aucune course n’est jouée d’avance.

Les deux victoires 2019 de Waldgeist

JAPAN et MAGICAL, les deux pensionnaires de Aidan O’Brien nous semblent en toute logique figurer dans le quinté au vu de leur réussite cette année. Difficile de choisir entre les 2. Ryan Moore sera sur le 3 ans JAPAN  qui a remporté les Juddmonte à York devant CRYSTAL OCEAN tandis que Donnacha O’Brien sera sur la jument… Affaire d’impression. GHAIYYATH, le Godolphin complétera notre sélection. Sa performance en Allemagne n’est pas clairement significative mais son action en début de saison dans le prix d’Harcourt mérite de retenir cette candidature même si à ce jour on ignore un peu ses prédispositions sur 2400 mètres en face de tels candidats.

 

Le buzz autour de SOTTSASS nous semble un peu trop spéculatif. C’est un réel crack en devenir mais rétrospectivement, sa performance dans le Jockey Club 2019 ne nous semble pas détenir les clés de lecture de l’Arc.

 

PRONOS OMH MEDIATURF QPAT 2019

  1. Waldgeist (2)
  2. Enable (8)
  3. Japan (10)
  4. Magical (9)
  5. Ghaiyyath (3)

cheval de complément : Nagano Gold (7)

Les repérés :

Prix de l’Opéra Longines : LIGNE D’OR (1), troisième de STAR CATCHER dans le Prix Vermeille

Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines : GLASS SLIPPERS (11) en très bonne forme

 

Qatar Prix de la Fôret : HEY GAMAN (1)

 

ArcTrials 2019

A l’occasion de cette édition des ArcTrials, le programme de la journée reste de très bonne qualité malgré le faible nombre de partant dans le Prix Foy et le Prix Niel. L’épreuve d’ouverture ouvert aux pur-sangs arabes ne va pas non plus galvaniser la foule avec ses 3 partants, plutôt maigrichons.

Qatar Prix Foy

Cela étant, le prix Foy avec ses quatre partants va permettre de se rendre véritablement compte du niveau du japonais KISEKI, engagé dans Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de l’état de préparation de WALDGEIST. SILVERWAVE semble tout de même moins tranchant que par le passé et la surprise peut venir de WAY TO PARIS dont l’entrainement est relativement en forme.

Concernant le quinté du jour, nous aurons un oeil attentif sur DARK AMERICAN et FASTIDIOUS, et pourquoi ne pas mettre quelques pièces selon l’intérêt des côtes. Tout deux sont de braves chevaux à la recherche depuis quelques temps d’une victoire. Ils sont nos priorités. (Mise à jour : FASTIDIOUS, étant non-partant, SHERE CALM, supplémenté nous  plait assez)

Qatar Prix Vermeille (2400 mètres)

Le Qatar Prix Vermeille mérite que l’on s’arrête pour lire l’épreuve en détail. MUSIS AMICA, dauphine de LAURENS dans le Diane et deuxième de SPIRIT OF NELSON dans le Prix de l’élevage n’a jamais couru sur 2400 mètres, c’est un point d’interrogation avant le coup. CHANNEL, lauréate du Diane 2019 a déçu par la suite dans les Nassau Stakes. TAMNIAH a surpris à grosse côte cet été à Deauville en s’imposant dans le Minerve. John Gosden, le redoutable a comme pensionnaire ANNAPURNA et STAR CATCHER, ce dernier représentant la casaque de CRACKSMAN. . . Autant dire que les combinaisons sont nombreuses. L’appétence sur la distance des 2400 mètres nous semble être un repère en guise de refuge pour décrypter cette épreuve, sachant que des surprises des « Fabre » ne sont pas à exclure.

Musis Amica

Qatar Prix Niel (Groupe II)

Cet événement sera l’occasion de revoir SOTTSASS, lauréat du Jockey Club 2019 dont Jean-Claude Rouget ne cache pas ses prétentions dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous aurons aussi un oeil sur MUTAMAKINA, la protégée de Carlos Laffon-Parias, cette fille de NATHANIEL est loin d’être dénuée du moyens.

Qatar Prix du petit Couvert

SESTILIO JET sera monté par LF Dettori ce qui attire l’attention et l’argent mais n’oublions pas GOLD VIBE, le spécialiste de la distance ainsi que de GLASS SLIPPERS qui a très bien fait à Deauville, cet été, sur la distance en remportant sa listed. STAKE ACCLAIM nous semble aussi avoir le terrain libre pour l’emporter cette fois-ci.

Glass Slippers devant Bravo Sierra (casaque Abdullah)

 

 

Samedi 20 octobre 2018 : QIPCO British Champions Day – Ascot

QIPCO British Champions Day – Ascot 

The British Champions Long Distance Cup – R8C1 14h25

Pour l’épreuve d’ouverture, le favori logique STRADIVARIUS (3) devrait l’emporter face à la horde O’Brien.

1- Stradivarius (3)

2- Flag of Honour (6)

3- Sir Erec (7) pour compléter le trio

The British Champions Sprint Stakes – R8C2 15h00

Les bookmakers anglais se méfient de LIBRISA BREEZE, ayant remportée l’édition précédente. Ses origines avec Dark Angel ne peuvent qu’inciter à la retenir. Cette course ouverte aux 3 à 6 ans, difficile à décrypter avec ses 14 concurrents laisse la place aux combinaisons élargies.

Nous retiendrons en priorité les chevaux en forme :

1- The Tin Man (12)

2- Projection (8)

3 – Brando (2)

4- Librisa Breeze (6)

5 – Harry Angel (5)

The British Champions Fillies and Mares Stakes – R8C3 – 15h40

Cette compétition qui pourrait être sous-titrée les 4 ans contre les 3 ans. Nous miserons sur la forme de KITESURF, la chouchoute française suivie de la combinaison suivante :

1- Kitesurf (4)

2- Coronet (1) associé à Olivier Peslier

3 – God Given (2) / Lah Ti Dar (8)

God Given – Deauville 2017

The Queen Elizabeth II Stakes – R8C4 – 16h15

Course ouverte aux 3 ans et plus, mâles, femelles et hongres, dur d’y voir clair parmi les 15 concurrents. Les jeunes pousses, Happily, I Can Fly et la lauréate du Diane 2018, Laurens sont la relève de la génération mais nous nous attarderons sur RECOLETOS au parcours sans faute, ROARING LION, LIGHTNING SPEAR et HEY GAMAN pour une côte spéculative monté  par LF Dettori. 

Recoletos

The Champion Stakes – R8C5 – 16h50

L’épreuve tant attendue opposera 8 concurrents dont CRACKSMAN qui tentera de faire le doublé. CAPRI, bon cinquième du Qatar Arc de Triomphe 2018 est à garder sur son regain de forme ainsi que CRYSTAL OCEAN, dauphin d’ENABLE dans les September Stakes 2018.  RHODODENDRON seule représentante des femelles peut se réveiller malgré ses performances moyennes cette année.

1 – Cracksman

2- Capri

3 – Crystal Ocean

4 – Rhododendron

L’Arc 2018 : Back to ParisLongchamp !

Pour le retour du Qatar Arc de Triomphe, l’ambiance a été très british sur l’hippodrome de ParisLongchamp avec un total de 45 000 spectateurs durant le week-end, la bière a coulé à flot dès 11h00 du matin.

DSC_0009_282
Les supporters d’Enable
DSC_0045_287
aux abords du rond de présentationDSC_0047_288

Les supporters nippons de Clincher étaient bel et bien présents ce dimanche. On notera ce dandy japonais.

DSC_0005_281
le dandy nippon

DSC_0023_283

DSC_0031_285
Laurent Gouédard et Sébastien Darras

DSC_0040_286

De nombreux médias internationaux étaient présents pour couvrir l’événement.

Même si le Prix de Diane commence à être loin, les femmes ont eu l’occasion de sortir leurs plus beaux chapeaux.

DSC_0051_289
au rond de présentation 

La Team Godolphin a été à la fête le jour de l’Arc de triomphe. La casaque bleue a remporté le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère avec ROYAL MARINE montée par O. Murphy et le Prix Prix de l’Opera Longines avec WILD ILLUSION. 

Placé dans l’Arc avec CLOTH OF STARS , très bon troisième, et couplé dauphin du Qatar Prix de la Foret avec INNS OF COURT et DUTCH CONNECTION, la casaque s’est illustrée pour cette édition 2018. On regrettera la performance en demie-teinte de TALISMANIC.

DSC_0029_284

DSC_0075_290
William BUICK sur CERATONIA
DSC_0078_291
W. Buick
DSC_0086_292
ANODOR (entrainement HEAD)
DSC_0092_293
O. MURPHY avant d’enlever le prix Lagardère avec ROYAL MARINE
DSC_0102_294
les japonais attendant Clincher

DSC_0106_295

DSC_0109_298
CLOTH OF STARS 
DSC_0141_296
ENABLE
DSC_0159_280
TALISMANIC
DSC_0170_297
ENABLE

Cette édition de l’Arc a été le couronnement d’ENABLE qui est la meilleure jument. Seule face à tous, elle a repoussé d’un nez SEA OF CLASS. Associé au redoutable LF DETTORI, elle a majestueusement remporté cette très belle édition du QPAT.

Le Qatar Arc de Triomphe 2018

Le Qatar Arc de Triomphe est enfin de retour sur l’hippodrome de ParisLongchamp après ses deux années d’exil en terre cantilienne.

Ils seront 19 partants à prétendre au graal tant convoité !

ENABLE (corde 6), la pouliche de John Gosden tentera le doublé sur une piste qu’elle n’a jamais pratiqué mais est-ce si important vu la classe de la jument ? Une seule course en 2018 en septembre à Kempton sur un revêtement bien différent de la piste de ParisLongchamp. En toute logique elle partira comme favorite de la course, montée par LF Dettori.

Avant l’heure, ENABLE est la jument à battre mais avec 19 partants, malgré le nombre considérable d’attentistes saura t-elle repousser tous les assauts de ces rivaux ? Sa classe lui suffira t-elle pour gagner le QPAT ? Rien ne remplace la compétition…

 

 

On lui opposera, peut-être avec certaines surprises pour certains KEW GARDENS (corde 14), entraîné par A. O’Brien qui a fait une grosse impression sur les 2900 mètres de Doncaster devant LAH TI DAR et dans le dans le Grand Prix de Paris qu’elle a remporté devant NEUFBOSC.

 

DSC_0107_278.JPG
KEW GARDENS – 1er Juddmonte Grand Prix de Paris
DSC_0080.JPG
Aidan O’Brien, un touriste le 7 octobre à Paris ?

 

SEA OF CLASS, principale rivale au betting anglo-saxon d’ENABLE complètera notre première sélection qui s’est illustrée dans le Darley Irish Oaks 2018.

 

Nous élargirons notre sélection avec PATASCOY, le petit français qui possède une formidable accélération. Les 2100 mètres du Jockey Club ne lui ont pas permis de s’exprimer totalement. Couru caché, on le pense capable de rentrer dans la combinaison gagnante. C’est le pari qu’on vous propose pour sortir des sentiers battus.

 

WALDGEIST, TALISMANIC et CLOTH OF STARS, les 3 Fabre seront les concurrents qui complèteront notre sélection, à savoir le trio gagnant du Prix Foy sur la distance qui nous intéresse. Les deux Godolphin, côte à côte dans les stalles, moins tranchants que par le passé ne peuvent pas être écartés.

DSC_0050_247.JPG
TALISMANIC

 

DSC_0057_279.JPG
CLOTH OF STARS

 

Pronostic OMH-MEDIATURF « logique »

1 – ENABLE

2- KEW GARDENS

3- SEA OF CLASS

4- WALDGEIST

5- PATASCOY

6- TALISMANIC

7- CLOTH OF STARS

 

Pronostic OMH-MEDIATURF « spéculatif »

1- KEW GARDENS

2- SEA OF CLASS

3- WALDGEIST

4- ENABLE

5- TALISMANIC

 

 

 

 

Galop : Les temps forts de l’année 2017

L’année 2017 a été marquée par de nombreux événements. Voici un petit retour qui se veut représentatif mais non exhaustif de la saison précédente.

Le Prix Greffulhe (G. II, 2000m) a vu tout d’abord RECOLETOS,  le protégé de Carlos Laffon-Parias s’imposer face à WALDGEIST.

1
Recoletos
2_01
Recoletos

Le prix d’Hédouville (G. III, 2400m) a permis à nouveau à Olivier Peslier d’arracher une victoire avec TIBERIAN face à un TALISMANIC magnifique.

DSC_0266_01DSC_0270 - CopieDSC_0277_01

La course de vitesse sur les 1100 mètres de la ligne de droite de Maisons-Laffitte a permis à Tony Piccone de s’imposer avec UNFORTUNATELY pour la casaque Burke dans le Prix Robert Papin (Groupe II).

DSC_0025

L’été 2017 a bien entendu été marqué par le meeting de Deauville qui a battu son plein du 29 juillet au 30 août.

P_20170729_184215

35947335882_34c25e96ec_o - Copie
Alors que l’entraîneur anglais Hughie Morrison avait commencé à frapper fort lors du Prix Carrousel ( Listed, 52 000 euros, 3100m ) à Maisons-Laffitte le 23 juillet 2017 en plaçant ses 2 pensionnaires 1er et 2ème de la course avec FUN MAC (O. Peslier), faisant la course de bout en bout et VENT DE FORCE (C. Soumillon), il signe un 2 sur 4 dans le Darley Prix Kergorlay ( G. II, 130 000 euros, 3000m) dimanche 20 août à Deauville – La Touque avec MARMELO (C. Soumillon), remportant l’épreuve avec panache repoussant toutes les attaques et NEARLY CAUGHT (M. Guyon) 4ème, vainqueur en 2016 de l’épreuve. On pourra seulement relativiser cette victoire avec l’absence d’ENDLESS TIME (casaque Godolphin) qui avait remporté un Groupe III début août à Goodwood et le Fabre CASTERTON.
Si les entraîneurs anglais sont connus pour former les sprinters, il ne faut pas oublier que certains d’entre eux sont redoutables avec les stayers.
L’entraînement Cumani a raflé le Prix Minerve (G. III, 2500m) avec GOD GIVEN et la monte de JP Spencer qui a fait la course tête et corde tout du long n’ayant quasiment jamais été inquiété à part quelques attaques dans les derniers mètres.
DSC_0112
God Given
DSC_0114
God Given
Mythical Magic remporte la Listed Prix François Boutin devant son compagnon d’écurie Cascadian
DSC_0031
Le 27 août, Signs of blessing remet les pendules à l’heure en remportant de belle manière le Prix de Meautry Barrière ( G. III, 1200m)
DSC_0292
Signs of Blessing

Attendu, s’impose quant à lui dans le Prix Quincey Barrière (G. III, 1600m) faisant plier Dicton et Wireless.

DSC_0311 - Copie

En même temps, durant le meeting de Deauville, l’entraîneur discret et accessible, Christian Baillet a décidé de se retirer. Souvent associé à la casaque Jarlan, l’homme de Myasun et de Désert blanc finit sa carrière avec la victoire d’Inséo.

DSC_0022
Qatar Arc trials – Chantilly

Cette journée du 10 septembre à Chantilly, tant attendue a eu son lot de surprises. Si l’ambiance calme et morne qui régnait sur l’hippodrome d’une manière générale était plutôt décevante pour un tel événement, les courses en elles mêmes ont suffi à animer ce jour dominicale.

Contre toute attente, Cox Bazar n’était pas au rendez-vous ni l’outsider Facilitate de la casaque Abdullah mais LADY MACAPA avec un PC Boudot en grande forme tout au long de la journée a mené la miss à bon port alors que l’attraction du QATAR PRIX DU COUVERT, Gold Vibe a conclu honorablement deuxième.

Lady Macapa

Gold Vibe
Le QATAR PRIX DU DRAGON s’est surtout fait remarqué par la très bonne rentrée de Yazeed qui conclu deuxième derrière le favori Ebraz.
Cracksman, l’attraction du jour n’a pas déçu gagnant facilement le QATAR PRIX NIEL avec 3 longueurs 1/2 sur le Godolphin Avilius créant une petite surprise devant Finche.

Cracksman
Le QATAR RACING, support du quinté a permis à NICE TO SEE YOU de gagner contre toute attente, le timide favori STAR SUN finissant troisième.
L’après-midi a pris une autre dimension avec le QATAR PRIX VERMEILLE qui a permis à Bateel (PC Boudot) de s’illustrer devant Journey puis avec le QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP qui a permis à Tareef de se réhabiliter concluant bon deuxième derrière le foudre de guerre Ribchester de la casaque Godolphin. On regrettera Zelzal non partant qui aurait probablement contribuer à cette belle lutte et la contre performance de Inns of court.

Ribchester et Taareef
Le QATAR PRIX FOY qui réunissait tous les espoirs des japonais autour de Satono Diamond en vue du QATAR PRIX ARC DE TRIOMPHE a été une douche froide. Alors que le leader Satono Noblesse s’échappait dès les premiers mètres, CP Lemaire a dû faire signe à son confrère d’écurie pour l’attendre sans jamais réellement montrer son potentiel.

Satono Diamond
Dschingis Secret a remporté ce prix de belle manière, créant une belle surprise pour les parieurs, le terrain lui étant des plus favorables commençant à véritablement être souple. Les Godolphin complétant le podium, l’épouvantail Cloth of star deuxième et le si particulier et charmant Talismanic troisième.

Talismanic
Le QATAR PRIX GLADIATEUR a montré que Vazirabad reste le meilleur stayer du moment repoussant le très bon Holthasigreen.

Vazirabad
DSC_0068Enfin, le tant attendu Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a tenu ses promesses avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises. Pour ce retour sur le QPAT, j’ai décidé de consacrer quelques lignes au Village de l’Arc.
Si cette journée du dimanche 1er octobre 2017 n’a pas
brillé par son ensoleillement mais plutôt par son temps anglais, l’ambiance détendue du Village était sympathique.
Il faut bien se l’avouer, sans les anglo-saxons et le public nippon le Village de l’Arc cette année a rencontré un succès que je qualifierai de mitigé. La fréquentation a surtout été celle d’un public famille disséminé parmi les turfistes aguerris rivés sur leurs programmes peu soucieux des food-trucks divers et variés présent aux abords des pistes.
Le temps venteux et pluvieux a dû en refroidir plus d’un pour atteindre le temple du galop mondial l’espace d’un week-end, trouvons nous une bonne excuse afin de ne pas avoir à réfléchir au problème de fond …

Le Village QPAT
La qualité des services offert sur le Village sont indéniables et d’une très belle variété, en deux ans, l’hippodrome de Chantilly a su s’adapter et être à la hauteur des exigences que demande une telle organisation.

Les différents espaces ont ravi le public et ont été relativement bien conçu.

On n’en viendrait presque à regretter que le Qatar Prix de l’arc de Triomphe reparte à Longchamp après cette très belle seconde édition et la victoire d’Enable.
DSC_0108
Cloth of Star

Le Prix Royal-Oak (G. I, 3100m) , le 22 octobre 2017 a été une lutte intense entre le tenant du titre et roi des stayers Vazirabad et les prétendants Ice Breeze et Holdthasigreen. Après avoir galopé en retrait et lauréat en puissance, Vazirabad a été doublé par Ice Breeze échouant de peu pour le triplé.

DSC_0335

 

DSC_0351DSC_0364

Christophe Soumillon finira l’année 2017 en remportant le plus grand nombre de victoires toutes courses confondues, soit 306 victoires, dépassant celui de Pc Boudot.

OMH Media-Turf

Toutes les photos publiées sont la propriété d’OMH Media-Turf sauf mention contraire.