QATAR Prix Arc de Triomphe 2020, dimanche 4 octobre : les pronos

C1 – Prix Jean-Luc Lagardère

Sans trop de conviction, on jettera un oeil sur le SIYOUNI et le DARK ANGEL, SAINT MARK’S BASILICA et LIBERTINE pour cette première épreuve. SEALIWAY, en petit-fils de KENDARGENT devrait échapper à la noyade et très bien nager.

C2 – Qatar Prix Marcel Boussac

On détachera BONITA QUEEN, particulièrement plaisante à Deauville cet été.

C4 – Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 16h05

1 – PERSIAN KING (corde 7)

Notamment vainqueur du Prix du Moulin de Longchamp en septembre, qu’en est-il de son appétence pour les 2400 mètres ? Spécialiste des 1600 mètres, le déroulement de la course sera décisif pour qu’il figure sur le podium. Connaissant les talents d’André Fabre pour préparer les objectifs, tombeur d’Enable, l’an passé avec Waldgeist, il vaudrait mieux l’avoir avec soir que contre soi au moment du choix.

Persian King sous son ancienne casaque

2- ROYAL JULIUS (corde 8)

Cheval globe-trotteur, le pensionnaire de Jérôme Reynier peut intéresser les amateurs d’outsider. Difficile de le voir sur le podium avant le coup.

3- WAY TO PARIS (corde 6)

Gagnant du Grand prix de Saint-Cloud 2020 sur les 2400 mètres comme Waldgeist en 2018, sa candidature est très intéressante. Moins médiatisé que les pensionnaires britanniques, le dauphin de SOTTSASS dans le Prix Ganay peut en surprendre plus d’un sur la ligne d’arrivée s’il revient à son meilleur niveau.

4- JAPAN (corde 11) Non-partant

Vainqueur du Prix Juddmonte 2019, JAPAN est finalement aligné au départ du QPAT. L’une des 4 cartouches de l’entrainement O’Brien dans cet Arc, il semble moins tranchant cette année que l’an passé mais qui sait. On lui préfèrera d’autres pensionnaires au moment du choix.

5- SOVEREIGN (corde 10) Non-partant

Monte finale de Mickaël Barzalona, SOVEREIGN s’est inclinée devant ENABLE dans une course assez particulière. Il fait partie des secondes chances.

6- STRADIVARIUS (corde 14)

Associé à Olivier Peslier, Stradivarius, fils de SEA THE STARS s’est fait voler la vedette dans le Prix Foy, battu par ANTHONY VAN DYCK, grand absent de cet Arc 2020. STRADIVARIUS n’a jamais fait mouche sur 2400 mètres mais il est dur de s’opposer à sa candidature, entrainé par le Maître Gosden.

7-SOTTSASS (corde 4)

Brillant 3ème du Qatar Prix Arc de Triomphe 2019, vainqueur des Prix Niel et Prix Ganay devant WAY TO PARIS, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, interpelle, intrigue et séduit. Ne rentrons pas dans des querelles stupides, le palmarès du cheval parle pour lui et la « SOTTSASS mania » est compréhensible. Corde 4, il peut tirer son épingle du jeu. On le voit dans les 5.

Sottsass

8-ENABLE (corde 5)

La voisine de SOTTSASS dans les stalles n’est autre que la double lauréate de l’Arc. Pour le sport, on aimerait qu’elle fasse le triplé, pour le coeur, les choix divergent, pour la raison, elle sera dans les 4. Mais qu’en est-il ? Tous les grand cracks connaissent un moment où la roue tourne où un petit nouveau devient le roi. Le terrain ne devrait pas la déranger et on la sait dur à l’effort. Associé à LF Dettori, sa candidature semble être une base.

9-DEIRDRE (corde 12)

Semble être en dessous des principaux concurrents mais aura tout un pays avec lui, le Japon.

10-GOLD TRIP (corde 9)

Vu sa performance dans le Juddmonte, beau troisième, s’il s’en sort dans le terrain lourd, il est en capacité de figurer sur le podium. Associé à Stéphane Pasquier, au vu de la tacticité dont il faudra faire preuve dimanche, nous le jouerons en fonction des cotes.

11- CHACHNAK (corde 13)

On le préfère sur plus court. Chance secondaire

12- IN SWOOP (corde 1)

Associé à Ronan Thomas qui danse la valse en ce moment, IN SWOOP nous plait beaucoup pour aller contre les logiques favoris. Dans la veine de GOLD TRIP, il nous semble intéressant de le garder pour des combinaisons élargies.

13- MOGUL (corde3) Non-partant

L’impression laissée par MOGUL dans le Juddmonte en septembre 2020 est vraiment magistrale et son numéro de corde assez favorable. Ryan-Lee Moore n’est pas le plus expérimenté à ParisLongchamp, il doit figurer dans les 3 pour nous. A voir sur le terrain lourd

14 – SERPENTINE (corde 15)Non-partant

Le vainqueur surprise d’Epsom nous a déçu dans le Juddmonte, « seulement » quatrième. Avec Christophe Soumillon, il peut en surprendre plus d’un dans la ligne droite.

15-RAABIHAH (corde 2)

Deuxième atout de JC Rouget, corde 2, elle devra cette fois ci affronter les mâles, les 2400 mètres et le parcours… Trop d’incertitudes pour la retenir haut.

LE PRONOSTIC OMH MEDIATURF QPAT au 4 octobre 2020, minuit suite aux non-partants O’ Brien – (terrain collant 4,4)

1er ENABLE (8)

2ème IN SWOOP (12)

3ème : STRADIVARIUS (6)

4ème SOTTSASS (7)

5ème : GOLD TRIP (10) / WAY TO PARIS (3)

PERSIAN KING (1)

C5 – Prix de l’Opéra Longines

à venir

C6 – Prix de l’abbaye de Longchamp

Epreuve qui réussit souvent aux britanniques, sur les 1000 mètres de la piste de Parislongchamp, on relèvera GLASS SLIPPERS, toujours aussi constant et qui vient de gagner un groupe I au Curragh en septembre. BATTASH, le spécialiste devrait figurer dans les trois. Pour le rêve, TERTIUS, le pensionnaire Nigge sur le podium.

Glass Slippers
Tertius

C7 – Qatar Prix de la Forêt

EARTHLIGHT est dans l’obligation de se réhabiliter après sa 4ème place dans le De Gheest ce été.

QATAR Prix Arc de Triomphe : Samedi 3 octobre 2020

Ca y est, nous y sommes, le week-end du Qatar Prix Arc de Triomphe se profile. Evidemment, cette année est particulière et l’on peut passer du temps à épiloguer sur le contexte, les mesures … Dont acte.

L’essentiel, ce sont les courses et elles auront lieu, c’est le principal. Il y a nul doute que les équipes GTHP, de France-Galop, les acteurs institutionnels ainsi que que les socio-professionnels ont du faire pirouettes, cabrioles, roulades mais aussi volte et autres figures de manège pour s’adapter au contexte. Malgré tout cela, les choses avancent.

On peut noter, avec grand plaisir l’arrivée des données de tracking sur le site de France Galop.

L’état du terrain

Pour la journée de samedi, l’état du terrain est annoncé « très souple » à 4,1 sur le site de France Galop à la rédaction de cet article). Cette année, comme d’autres auparavant, il est difficile de totalement apprécier au juste titre les appétences des différents protagonistes et leurs aptitudes au terrain.

C1 – Prix Chaudenay

Sur les 3000 mètres de la grande piste, le prix Chaudenay ouvrira le week-end. Avant le coup, les candidatures de MAX VEGA et de VALIA se détachent. STEP BY STEP 2ème du Prix Lutèce début septembre devançant MEASURE OF TIME, peut tirer son épingle du jeu, à ne pas oublier au moment du choix.

C3 – Qatar Prix Dollar

8 concurrents s’affronteront sur les 1950 mètres. On aurait préférer voir HURRICANE DREAM sur une distance plus longue. Vu à Angers à ses débuts (Cf. l’article: https://omh-mediaturf.com/2019/11/24/escapade-a-angers-et-reunion-du-21-novembre-a-eventard/), nous pensons que le terrain sera particulièrement adapté à ses aptitudes mais il est loin de courir seul.

Espérons que Mickaël Barzalona ne lâche pas les rênes sur Hurricane Dream… La magnifique victoire de GLYCON dans la coupe de Maisons-Laffitte (2000 mètres) lors des Arc Trials nous semble être le concurrent direct pour la gagne avec SKELLETI , vainqueur l’an passé. OCEAN ATLANTIQUE, redescendant de catégorie aura aussi de nombreux partisans avec PC Boudot. Le terrain restera à la faveur de HURRICANE DREAM

C4 – Qatar prix de Royallieu (Groupe I)

Support du quinté de ce samedi, on retiendra MANUELA DE VEGA (4) associé à Mikaël Barzalona, PAIX (7) gagnante du Prix Lutèce et PASSION (9) sur les 2 800 mètres. Course compliquée à déchiffrer entre les concurrents étrangers, à chacun le sien…WONDEFUL TONIGHT retiendra de nombreux parieurs aussi.

conseil de jeu :

MANUELA DE VEGA : simple placé/gagnant

C6 – Qatar Prix Daniel Wildenstein

La candidature qui saute aux yeux est celle de THE REVENANT. Sera t-il son propre successeur pour ce prix Daniel Wildenstein ? On lui opposera SHAMAN 3ème l’an passé, qui alterne le bon et le moins bon mais entrainé par Carlos Laffon-Parias on sait que s’il est présenté, il est préparé… MOTAMARRIS, doué dans le lourd complètera notre sélection.

C7 – Qatar Prix du Cadran

L’une des épreuves mythiques du Week-end de l’Arc. Sur les 4000mètres, il est particulièrement difficile de comparer les forces en présence cette année. La ligne du Prix Gladiateur peut nous donner quelques repères mais on sait que les courses ne se répètent pas. Au moment des choix, les côtes nous décideront entre THINK OF ME, BARBADOS et CALL THE WIND. L’allemand WINDSTOSS, 4ème du Prix Gladiateur n’est pas à exclure. Enfin PRINCESS ZOE, gagnante à Galway , jouera les intrigantes pour cette épreuve…

C8 – Qatar Grand handicap des juments

Avant dernière épreuve de la journée, on fera confiance à LA POUTANESCA et au tandem Demuro/Smaga.Nous aurons aussi un oeil sur PLANTLOVE qui nous a souvent réussi.

La Poutanesca

ArcTrials 2019

A l’occasion de cette édition des ArcTrials, le programme de la journée reste de très bonne qualité malgré le faible nombre de partant dans le Prix Foy et le Prix Niel. L’épreuve d’ouverture ouvert aux pur-sangs arabes ne va pas non plus galvaniser la foule avec ses 3 partants, plutôt maigrichons.

Qatar Prix Foy

Cela étant, le prix Foy avec ses quatre partants va permettre de se rendre véritablement compte du niveau du japonais KISEKI, engagé dans Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et de l’état de préparation de WALDGEIST. SILVERWAVE semble tout de même moins tranchant que par le passé et la surprise peut venir de WAY TO PARIS dont l’entrainement est relativement en forme.

Concernant le quinté du jour, nous aurons un oeil attentif sur DARK AMERICAN et FASTIDIOUS, et pourquoi ne pas mettre quelques pièces selon l’intérêt des côtes. Tout deux sont de braves chevaux à la recherche depuis quelques temps d’une victoire. Ils sont nos priorités. (Mise à jour : FASTIDIOUS, étant non-partant, SHERE CALM, supplémenté nous  plait assez)

Qatar Prix Vermeille (2400 mètres)

Le Qatar Prix Vermeille mérite que l’on s’arrête pour lire l’épreuve en détail. MUSIS AMICA, dauphine de LAURENS dans le Diane et deuxième de SPIRIT OF NELSON dans le Prix de l’élevage n’a jamais couru sur 2400 mètres, c’est un point d’interrogation avant le coup. CHANNEL, lauréate du Diane 2019 a déçu par la suite dans les Nassau Stakes. TAMNIAH a surpris à grosse côte cet été à Deauville en s’imposant dans le Minerve. John Gosden, le redoutable a comme pensionnaire ANNAPURNA et STAR CATCHER, ce dernier représentant la casaque de CRACKSMAN. . . Autant dire que les combinaisons sont nombreuses. L’appétence sur la distance des 2400 mètres nous semble être un repère en guise de refuge pour décrypter cette épreuve, sachant que des surprises des « Fabre » ne sont pas à exclure.

Musis Amica

Qatar Prix Niel (Groupe II)

Cet événement sera l’occasion de revoir SOTTSASS, lauréat du Jockey Club 2019 dont Jean-Claude Rouget ne cache pas ses prétentions dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous aurons aussi un oeil sur MUTAMAKINA, la protégée de Carlos Laffon-Parias, cette fille de NATHANIEL est loin d’être dénuée du moyens.

Qatar Prix du petit Couvert

SESTILIO JET sera monté par LF Dettori ce qui attire l’attention et l’argent mais n’oublions pas GOLD VIBE, le spécialiste de la distance ainsi que de GLASS SLIPPERS qui a très bien fait à Deauville, cet été, sur la distance en remportant sa listed. STAKE ACCLAIM nous semble aussi avoir le terrain libre pour l’emporter cette fois-ci.

Glass Slippers devant Bravo Sierra (casaque Abdullah)

 

 

Samedi 20 octobre 2018 : QIPCO British Champions Day – Ascot

QIPCO British Champions Day – Ascot 

The British Champions Long Distance Cup – R8C1 14h25

Pour l’épreuve d’ouverture, le favori logique STRADIVARIUS (3) devrait l’emporter face à la horde O’Brien.

1- Stradivarius (3)

2- Flag of Honour (6)

3- Sir Erec (7) pour compléter le trio

The British Champions Sprint Stakes – R8C2 15h00

Les bookmakers anglais se méfient de LIBRISA BREEZE, ayant remportée l’édition précédente. Ses origines avec Dark Angel ne peuvent qu’inciter à la retenir. Cette course ouverte aux 3 à 6 ans, difficile à décrypter avec ses 14 concurrents laisse la place aux combinaisons élargies.

Nous retiendrons en priorité les chevaux en forme :

1- The Tin Man (12)

2- Projection (8)

3 – Brando (2)

4- Librisa Breeze (6)

5 – Harry Angel (5)

The British Champions Fillies and Mares Stakes – R8C3 – 15h40

Cette compétition qui pourrait être sous-titrée les 4 ans contre les 3 ans. Nous miserons sur la forme de KITESURF, la chouchoute française suivie de la combinaison suivante :

1- Kitesurf (4)

2- Coronet (1) associé à Olivier Peslier

3 – God Given (2) / Lah Ti Dar (8)

God Given – Deauville 2017

The Queen Elizabeth II Stakes – R8C4 – 16h15

Course ouverte aux 3 ans et plus, mâles, femelles et hongres, dur d’y voir clair parmi les 15 concurrents. Les jeunes pousses, Happily, I Can Fly et la lauréate du Diane 2018, Laurens sont la relève de la génération mais nous nous attarderons sur RECOLETOS au parcours sans faute, ROARING LION, LIGHTNING SPEAR et HEY GAMAN pour une côte spéculative monté  par LF Dettori. 

Recoletos

The Champion Stakes – R8C5 – 16h50

L’épreuve tant attendue opposera 8 concurrents dont CRACKSMAN qui tentera de faire le doublé. CAPRI, bon cinquième du Qatar Arc de Triomphe 2018 est à garder sur son regain de forme ainsi que CRYSTAL OCEAN, dauphin d’ENABLE dans les September Stakes 2018.  RHODODENDRON seule représentante des femelles peut se réveiller malgré ses performances moyennes cette année.

1 – Cracksman

2- Capri

3 – Crystal Ocean

4 – Rhododendron

Les nouveaux tarifs de la billetterie France-Galop 2018 : quelle stratégie ?

Suite à plusieurs échanges avec des passionnés de courses qui sillonnent les hippodromes parisiens et de province et à leurs réactions face à la nouvelle billetterie, j’ai décidé de consacrer mon nouvel article aux  tarifs pratiqués par France-Galop pour la saison 2018.

Tout d’abord, comme de nombreux passionnés, nous attendons tous avec impatience l’ouverture du nouveau ParisLongchamp, les photos dévoilées sont alléchantes mais rapidement on sent le côté amer d’un tel projet d’envergure lorsque l’on découvre les tarifs de l’inauguration.

 

Quand on invite quelqu’un, on ne le laisse pas dans le couloir…

Prenons l’exemple de l’inauguration de ParisLongchamp. Les tarifs différenciés sont loin d’être attractifs pour le grand public. Bien entendu, les initiés et les turfistes passionnés mettront la main au portefeuille  pour pouvoir accéder au rond de présentation mais quel message antidémocratique est véhiculé par cette segmentation des tarifs ? Depuis des années, nous entendons les instances dirigeantes nous signifier une volonté d’aller à la conquête d’un nouveau public mais qu’en est-il réellement ?

Aller aux courses ou parier, faudra choisir  ? 

Augmenter le prix d’entrée sur un hippodrome, c’est autant d’argent qui ne sera pas utiliser pour parier et je n’ose pas encore imaginer les prix qui seront pratiqués pour le snacking à Longchamp. Mettez vous à la place d’une famille, le calcul est vite réalisé.

J’ai redécouvert l’univers des courses, il y a plus de 10 ans, lorsqu’étudiant des invitations gratuites étaient distribué dans Paris pour des événements majeurs et j’ai pu apprécié de la sorte mes premiers Qatar Arc de Triomphe mais qu’en sera t-il pour les jeunes d’aujourd’hui ?

Qatar Arc de triomphe 2018 :

Les nouveaux tarifs avec une logique de segmentation est dissuasive pour le grand public. Il est difficile même pour l’habitué de comprendre à partir de quel tarif, l’accès au rond est possible.

En revanche, je tiens tout de même à saluer la nouvelle approche avec un hippodrome considéré comme un véritable lieu de vie ce qui permet d’optimiser par ailleurs l’espace.

C’est une très bonne idée d’allier courses hippiques et afterwork (musique…) en espérant que l’ambiance soit davantage au rendez-vous que lors des nocturnes de Vincennes. Les étudiants du secteur ne manqueront pas d’y passer leur jeudis soirs pour 5 euros.

Retrouvez la billetterie France-Galop ici :  Billetterie France-Galop

                                                                                                                                                      OMH Mediaturf

 

 

Galop : Les temps forts de l’année 2017

L’année 2017 a été marquée par de nombreux événements. Voici un petit retour qui se veut représentatif mais non exhaustif de la saison précédente.

Le Prix Greffulhe (G. II, 2000m) a vu tout d’abord RECOLETOS,  le protégé de Carlos Laffon-Parias s’imposer face à WALDGEIST.

1
Recoletos

2_01
Recoletos

Le prix d’Hédouville (G. III, 2400m) a permis à nouveau à Olivier Peslier d’arracher une victoire avec TIBERIAN face à un TALISMANIC magnifique.

DSC_0266_01DSC_0270 - CopieDSC_0277_01

La course de vitesse sur les 1100 mètres de la ligne de droite de Maisons-Laffitte a permis à Tony Piccone de s’imposer avec UNFORTUNATELY pour la casaque Burke dans le Prix Robert Papin (Groupe II).

DSC_0025

L’été 2017 a bien entendu été marqué par le meeting de Deauville qui a battu son plein du 29 juillet au 30 août.

P_20170729_184215

35947335882_34c25e96ec_o - Copie
Alors que l’entraîneur anglais Hughie Morrison avait commencé à frapper fort lors du Prix Carrousel ( Listed, 52 000 euros, 3100m ) à Maisons-Laffitte le 23 juillet 2017 en plaçant ses 2 pensionnaires 1er et 2ème de la course avec FUN MAC (O. Peslier), faisant la course de bout en bout et VENT DE FORCE (C. Soumillon), il signe un 2 sur 4 dans le Darley Prix Kergorlay ( G. II, 130 000 euros, 3000m) dimanche 20 août à Deauville – La Touque avec MARMELO (C. Soumillon), remportant l’épreuve avec panache repoussant toutes les attaques et NEARLY CAUGHT (M. Guyon) 4ème, vainqueur en 2016 de l’épreuve. On pourra seulement relativiser cette victoire avec l’absence d’ENDLESS TIME (casaque Godolphin) qui avait remporté un Groupe III début août à Goodwood et le Fabre CASTERTON.
Si les entraîneurs anglais sont connus pour former les sprinters, il ne faut pas oublier que certains d’entre eux sont redoutables avec les stayers.
L’entraînement Cumani a raflé le Prix Minerve (G. III, 2500m) avec GOD GIVEN et la monte de JP Spencer qui a fait la course tête et corde tout du long n’ayant quasiment jamais été inquiété à part quelques attaques dans les derniers mètres.

DSC_0112
God Given

DSC_0114
God Given

Mythical Magic remporte la Listed Prix François Boutin devant son compagnon d’écurie Cascadian
DSC_0031
Le 27 août, Signs of blessing remet les pendules à l’heure en remportant de belle manière le Prix de Meautry Barrière ( G. III, 1200m)

DSC_0292
Signs of Blessing

Attendu, s’impose quant à lui dans le Prix Quincey Barrière (G. III, 1600m) faisant plier Dicton et Wireless.

DSC_0311 - Copie

En même temps, durant le meeting de Deauville, l’entraîneur discret et accessible, Christian Baillet a décidé de se retirer. Souvent associé à la casaque Jarlan, l’homme de Myasun et de Désert blanc finit sa carrière avec la victoire d’Inséo.

DSC_0022
Qatar Arc trials – Chantilly

Cette journée du 10 septembre à Chantilly, tant attendue a eu son lot de surprises. Si l’ambiance calme et morne qui régnait sur l’hippodrome d’une manière générale était plutôt décevante pour un tel événement, les courses en elles mêmes ont suffi à animer ce jour dominicale.

Contre toute attente, Cox Bazar n’était pas au rendez-vous ni l’outsider Facilitate de la casaque Abdullah mais LADY MACAPA avec un PC Boudot en grande forme tout au long de la journée a mené la miss à bon port alors que l’attraction du QATAR PRIX DU COUVERT, Gold Vibe a conclu honorablement deuxième.

Lady Macapa

Gold Vibe
Le QATAR PRIX DU DRAGON s’est surtout fait remarqué par la très bonne rentrée de Yazeed qui conclu deuxième derrière le favori Ebraz.
Cracksman, l’attraction du jour n’a pas déçu gagnant facilement le QATAR PRIX NIEL avec 3 longueurs 1/2 sur le Godolphin Avilius créant une petite surprise devant Finche.

Cracksman
Le QATAR RACING, support du quinté a permis à NICE TO SEE YOU de gagner contre toute attente, le timide favori STAR SUN finissant troisième.
L’après-midi a pris une autre dimension avec le QATAR PRIX VERMEILLE qui a permis à Bateel (PC Boudot) de s’illustrer devant Journey puis avec le QATAR PRIX DU MOULIN DE LONGCHAMP qui a permis à Tareef de se réhabiliter concluant bon deuxième derrière le foudre de guerre Ribchester de la casaque Godolphin. On regrettera Zelzal non partant qui aurait probablement contribuer à cette belle lutte et la contre performance de Inns of court.

Ribchester et Taareef
Le QATAR PRIX FOY qui réunissait tous les espoirs des japonais autour de Satono Diamond en vue du QATAR PRIX ARC DE TRIOMPHE a été une douche froide. Alors que le leader Satono Noblesse s’échappait dès les premiers mètres, CP Lemaire a dû faire signe à son confrère d’écurie pour l’attendre sans jamais réellement montrer son potentiel.

Satono Diamond
Dschingis Secret a remporté ce prix de belle manière, créant une belle surprise pour les parieurs, le terrain lui étant des plus favorables commençant à véritablement être souple. Les Godolphin complétant le podium, l’épouvantail Cloth of star deuxième et le si particulier et charmant Talismanic troisième.

Talismanic
Le QATAR PRIX GLADIATEUR a montré que Vazirabad reste le meilleur stayer du moment repoussant le très bon Holthasigreen.

Vazirabad
DSC_0068Enfin, le tant attendu Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a tenu ses promesses avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises. Pour ce retour sur le QPAT, j’ai décidé de consacrer quelques lignes au Village de l’Arc.
Si cette journée du dimanche 1er octobre 2017 n’a pas
brillé par son ensoleillement mais plutôt par son temps anglais, l’ambiance détendue du Village était sympathique.
Il faut bien se l’avouer, sans les anglo-saxons et le public nippon le Village de l’Arc cette année a rencontré un succès que je qualifierai de mitigé. La fréquentation a surtout été celle d’un public famille disséminé parmi les turfistes aguerris rivés sur leurs programmes peu soucieux des food-trucks divers et variés présent aux abords des pistes.
Le temps venteux et pluvieux a dû en refroidir plus d’un pour atteindre le temple du galop mondial l’espace d’un week-end, trouvons nous une bonne excuse afin de ne pas avoir à réfléchir au problème de fond …

Le Village QPAT
La qualité des services offert sur le Village sont indéniables et d’une très belle variété, en deux ans, l’hippodrome de Chantilly a su s’adapter et être à la hauteur des exigences que demande une telle organisation.

Les différents espaces ont ravi le public et ont été relativement bien conçu.

On n’en viendrait presque à regretter que le Qatar Prix de l’arc de Triomphe reparte à Longchamp après cette très belle seconde édition et la victoire d’Enable.

DSC_0108
Cloth of Star

Le Prix Royal-Oak (G. I, 3100m) , le 22 octobre 2017 a été une lutte intense entre le tenant du titre et roi des stayers Vazirabad et les prétendants Ice Breeze et Holdthasigreen. Après avoir galopé en retrait et lauréat en puissance, Vazirabad a été doublé par Ice Breeze échouant de peu pour le triplé.

DSC_0335

 

DSC_0351DSC_0364

Christophe Soumillon finira l’année 2017 en remportant le plus grand nombre de victoires toutes courses confondues, soit 306 victoires, dépassant celui de Pc Boudot.

OMH Media-Turf

Toutes les photos publiées sont la propriété d’OMH Media-Turf sauf mention contraire.