Escapade à Dozulé : une journée au trot normand

Retour en images sur la très belle après-midi de la réunion du 12 août à Dozulé au coeur du pays d’Auge. Escapade incontournable pour OMH Mediaturf. Le projet du site s’est orienté volontairement vers le galop/plat faute de temps mais le trot est la discipline qui m’a fait découvrir pleinement les courses et l’ambiance des hippodromes. La journée du 12 août a permis de revoir des casaques connues dans un cadre champêtre et estivale où la proximité rime avec convivialité.

On notera le battle durant la journée entre les drivers Adrien Lamy qui a remporté 2 victoires et une place face à Yoann Lebourgeois qui connu un succès et une place.

De formidables canters ont animé le début de l’après-midi.

Festive de Blary qui gagnera le Prix de Gémozac

Adrien LAMY, avec Humla Viking, lauréate de la première épreuve
HUMLA VIKING, dans son effort final hors de portée

HARMONY WIND remportera la seconde épreuve avec Y. Lebourgeois (photo ci dessous)

L’ambiance en bords de piste :

Franck ANNE, ci dessous avec HOVA DU CAP VERT.

S. HARDY

GENTLEMAN QUICK (7) remportera une épreuve avec Adrien Lamy pour la casaque Quick Star

La piste était particulièrement sèche en raison de l’absence de pluie depuis plusieurs semaines (ce qui n’a pas duré …).

DENFERT DU RELAI avec S. Hardy a reporté facilement l’avant dernière épreuve.

Les amateurs ont tout juste eu le temps de concourir pour la dernière épreuve alors qu’un orage assez violent conférant à l’hippodrome des airs de fin du monde avec des nuages noirs s’est abattu sur Dozulé.

En espérant pouvoir être présent l’an prochain 🙂 En plus PJ Goetz est toujours en haut de sa tour, on se croirait à Vincennes…

Belina Josselyn : le règne Bazire

Retour sur l’exploit de cette championne dans le Grand Prix de Paris 2020

Lauréate du Grand Prix de Belgique 2020 et troisième du Grand Prix d’Amérique 2020, Belina Josselyn était favorite du Grand Prix de Paris et elle a succédé brillamment à elle même. Plus facile à dire, une fois que la course s’est déroulée, surtout après autant de faux départs.

Sur place, le heat du trio Bazire, Belina, Davidson et Calaska de Guez était impressionnant, quasi collé les uns aux autres. A ce moment là, nul n’aurait imaginé la faute de Davidson du Pont au moment crucial.

Je vous propose de revoir la course :

Elle a tracé une ligne droite d’anthologie après un parcours de 4150 mètres. Tony Gio sera second.

Quelques jours après la victoire, Yvan Bernard, éleveur et propriétaire de Belina Josselyn fait part de son souhait de lui arrêter sa carrière pour qu’elle se consacre à son nouveau rôle de poulinière.

Une décision sage et appréciable tandis que d’autres propriétaires continuent de faire courir leur chevaux à 9 ans sans en avoir la même réussite. . . à méditer

Au coeur du trot normand 2019 : chez les Goetz

A l’occasion du meeting d’hiver 2019-2020 de Vincennes qui débutera mercredi 30 octobre 2019, OMH Mediaturf vous propose de retrouver l’écurie Goetz qui nous avait ouvert ses portes, durant l’été, lors d’un entraînement matinal entre trot et bain marin.

Arrivée sur la plage vers 6h30 du matin

Marion Agnès et ses pensionnaires, très tôt avant le départ pour Nantes

Maud, en plein travail. Eristoff Gold remportera son épreuve quelques jours après à Blain.

La mascotte de l’écurie

Sous le regard de Pierre-Joseph, les pensionnaires de l’écurie après les heats, se décontractent en mer…

… et se roulent dans le sable.

 

L’abnégation du travail, des allers retours entre les écuries et la mer, à pied, chaque jour pour le bien-être des chevaux.

OMH Mediaturf remercie vivement Pierre-Joseph Goetz, Maud, Alexandre, Marion-Agnès pour leur accueil mais aussi les pensionnaires Bonheur de Jal, Eristoff Gold et Troll.

Une nouvelle vie pour Eagle Highland

OMH Mediaturf apporte son soutien à Stéphane et Sandra, un couple amoureux des chevaux, installé dans le Sud, qui fait tout son possible pour acquérir un trotteur réformé des courses : EAGLE HIGHLAND.

Cette histoire d’amour a commencé le jour de la Saint-Valentin avec le coup de foudre pour ce trotteur de 4 ans. Depuis ils font tout le nécessaire pour l’acquérir et le faire échapper à la boucherie chevaline.

 

 

 

Ce fils d’OURAGAN DE CELLAND qui a été dauphin d’ORLANDO SPORT dans le groupe II, le Prix Louis Jariel 2006 et d’OFFSHORE DREAM dans le Prix Ovide Moulinet mérite une retraite heureuse.

 

 

Contribuez à la nouvelle vie d’EAGLE HIGHLAND : https://www.leetchi.com/c/unenouvelleviepoureagle

 

OMH Mediaturf

 

Au coeur du trot normand : Dozulé et Cabourg

A l’occasion des Estivales organisées du 3 juillet au 28 août sur l’hippodrome de Cabourg et lors de la réunion PMH du 8 août sur l’hippodrome de Dozulé-Angerville, OMH-Mediaturf a été en immersion au coeur du trot normand. Loin des barrières connues entre professionnels et grand public, les hippodromes normands permettent une réelle proximité entre passionnés de tout ordre.

opopopop.jpg

Dozulé marque par son ambiance champêtre et bon enfant. Loin des grands meetings parisiens, l’hippodrome propose des courses de qualité qui permettent au plus initiés de faire du réel repérage de jeunes pousses. Lié de près à la terre d’élevage, les trotteurs, pour nombreux d’entre eux, effectuent leurs armes sur la piste en herbe.

38508698_254755175347478_6036079920344465408_n
Crédit Photo : Thomas Le Floc’h (c)

Les régionaux comme Franck ANNE ont la part belle sur cet hippodrome. Il s’offre ici une belle victoire avec FILOU DE BOITRON.

DSC_0210_083.JPG
Crédit Photo : OMH-Mediaturf

38801285_2099805830271959_2027093623044046848_n.jpg
Crédit Photo : Thomas Le Floc’h (c)

Buvettes et guichets de jeux PMH font le charme de l’hippodrome de Dozulé

kjkjkjkkjk.JPG

Du haut de sa tour, Pierre-Joseph GOETZ commente comme personne chaque course de trot avec la même ferveur et enthousiasme : Une belle rencontre !

1.jpg
Olivier – PJ Goetz – Clemty

DSC_0194_084

DSC_0245_086
Vente à réclamer

38814373_247396819228017_7118302208810024960_n (1).jpg
Crédit photo : Thomas Le Floc’h (c)

L’hippodrome de Dozulé nous rappelle que les trotteurs sont élevés, formés, travaillés, éduqués par des professionnels loin de l’effervescence parisienne, dans la discrétion, sans prétention, une belle leçon de vie.

La réunion de Cabourg, quant à elle a permis de revoir DJANGO RIFF qui a fait sa rentrée victorieuse devant le protégé de JL- Dersoir, DETROIT CASTELETS.

DSC_0046_087.JPG

DSC_0091_085.JPG
Le crack à la douche

Retour en images du côté écurie et du côté courses :

DSC_0092_088

DSC_0102_089

DSC_0120_090

DSC_0121_091

DSC_0149_092

DSC_0162_093

Hâte d’y retourner !

OMH-Mediaturf, tient tout particulièrement à remercier pour cet article Clemty aka « L’oeil du rond » présente sur twitter, l’ambassadrice très Epiqe, Thomas Le Floc’h, photographe hippique (Facebook – Instagram), Dominique Cordier et M. Pierre-Joseph Goetz pour cette belle rencontre.

La journée du Grand Prix d’Amérique 2018

Cette journée du dimanche 28 janvier 2018 restera marquée dans la mémoire des courses hippiques. Cet événement tant attendu a été à la hauteur de nos espérances. Il faut tout d’abord bien le dire, il y a rarement autant de monde à l’Hippodrome de Paris-Vincennes même pour le Grand Prix d’Amérique. Des familles, des passionnés et des turfistes aguerris se sont mêlés toute la journée de la première course jusqu’à la fin de la journée.

lemaitre

Sous le regard du Maître Ourasi, les courses se sont enchaînées, on entendait même son nom, Bold Eagle, nouvel Ourasi ? Les heures qui suivirent furent décisives pour le destin du protégé de Pierre Pilarski.

DEXTER FORMENTRO (entrain. Levesque) a tout d’abord répondu présent, remportant le Prix Camille Blaisot (G. II) favorite logique en course d’ouverture de cette belle journée.

dexterfromentro
Dexter Fromentro (5)

La Garde Républicaine a offert un superbe Carrousel des Lances au public présent avant de laisser les courses reprendre.

DSC_0115

Puis, ARLINGTON DREAM s’est à nouveau baladé, à 15 jours d’intervalle mais cette fois-ci sur les 2850m de la grande piste à l’occasion du Prix Jacques Andrieu (Groupe II). Il a perdu tout le monde en route dès qu’il a enclenché. VRAI VOYOU, en bon Poulidor, a une fois de plus conclut second du crack de Philippe Allaire. S’il n’est pas des plus réguliers, il semblerait qu’il soit nettement plus fiable que les années passées.

arlingtn
ARLINGTON DREAM, Seul à Vincennes

Puis l’événement tant attendu a eu lieu, le Grand Prix d’Amérique. Depuis des semaines, les pronos, les infos, les intox allaient bon train mais cette année, seul le meilleur gagnerait. Tout le monde s’en remettait au parcours, au bon wagon que ce soit les entraineurs ou les drivers.

canterreadly
canter READLY EXPRESS

canterreadly2
canter READLY EXPRESS

boldeagle
canter BOLD EAGLE

C’était l’heure de vérité entre les partisans de la Team Guarato et de l’autre côté les nouveaux supporters du crack READLY EXPRESS. 

Et la course tant attendu, après plus de 5 faux départs, de quoi faire mourir un cardiaque a été lancé. Je vous laisse la revoir :

Et, en milieu de sortie du dernier virage, READLY enclenche, BOLD arrive à son encolure et le dépasse, puis READLY remet un coup de rein et gagne le Grand Prix d’Amérique 2018. Ce fut un magnifique moment de sport mais aussi de respect entre les deux hommes, Franck Nivard et Bjorn Goop. PROPULSION finit bon troisième et les français complètent le quinté avec BELINA JOSSELYN et  BRIAC DARK.

gp_01

bjorn_01
le sourire de Bjorn Goop après sa victoire

 

Treasure Kronos à la gagne GP Luxembourg

treasurekronos
TREASURE KRONOS – Canter GP Belgique 2018

TREASURE KRONOS, deux fois deuxième de READLY EXPRESS (Vincennes et Solvalla) aura notre préférence pour le Grand Prix du Luxembourg. Bonne cinquième dans le Grand Prix de Belgique mais surtout deuxième du Ténor De Beaune, elle constitue un bon point d’appui.

Grand Prix d’Amérique 2018 : les chaleurs

DSC_0121

Alors que tout semblait jouer d’avance pour le Grand Prix d’Amérique 2018, l’arrivée en piste de READLY EXPRESS lors du Prix du Bourbonnais et de sa forte impression a relancé la compétition.

Sa performance dans le Prix de Belgique le 14 janvier dernier, après une remontée héroïque du peloton concluant troisième, mérite que l’on place très haute sa candidature.

La victoire de PROPULSION, le cheval de Daniel Réden dans le Grand Prix de Bourgogne sur la piste de vitesse de Vincennes ( 2100m, autostart) et son absence du Prix de Belgique, son mentor assurant qu’il est prêt pour contrer le chouchou du public français, en dit long sur l’énergie de la coalition étrangère qui ne fera pas de la figuration ce dimanche 28 janvier.

2
BOLD EAGLE VS BELINA JOSSELYN GPA2017

 

 

bold bird
BIRD PARKER prenant le dessus à BOLD EAGLE #GPBelgique2018

Le protégé de Philippe ALLAIRE, BIRD PARKER avec son succès dans le Grand Prix de Belgique amène naturellement à classer sa candidature parmi les possibles lauréats de l’Amérique même si le départ est toujours délicat pour lui.

Jean-Michel BAZIRE n’a pas caché dans les colonnes de la presse sa confiance en BELINA JOSSELYN qu’il voit dans les trois premiers à l’issue d’un très bon parcours sur mesure.

Conclusion :

Il est très difficile avant le coup de donner le gagnant du Grand Prix d’Amérique cette année. Nous avons choisi d’indiquer BIRD PARKER très haut dans la sélection au vu de sa dernière performance. De plus, il sera peut-être un peu moins joué que READLY EXPRESS ou BOLD EAGLE ce qui peut engendrer une côte plus intéressante.

Un regret exprimé pour VOLTIGEUR DE MYRT qui avec des soucis de santé cette année est en demi-teinte malgré sa classe.

readly express
READLY EXPRESS, Canter #GPBelgique2018

 

1
Voltigeur de Myrt – Grand Prix d’Amérique 2017

 

Le pronostic Grand Prix d’Amérique OMH Média-Turf  (au 27/01) : 

1 – BIRD PARKER

2 – BOLD EAGLE

3 – READLY EXPRESS

4 – BELINA JOSSELYN 

5 – PROPULSION

( CC : BRIAC DARK )