QATAR Prix Arc de Triomphe 2020, dimanche 4 octobre : les pronos

C1 – Prix Jean-Luc Lagardère

Sans trop de conviction, on jettera un oeil sur le SIYOUNI et le DARK ANGEL, SAINT MARK’S BASILICA et LIBERTINE pour cette première épreuve. SEALIWAY, en petit-fils de KENDARGENT devrait échapper à la noyade et très bien nager.

C2 – Qatar Prix Marcel Boussac

On détachera BONITA QUEEN, particulièrement plaisante à Deauville cet été.

C4 – Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 16h05

1 – PERSIAN KING (corde 7)

Notamment vainqueur du Prix du Moulin de Longchamp en septembre, qu’en est-il de son appétence pour les 2400 mètres ? Spécialiste des 1600 mètres, le déroulement de la course sera décisif pour qu’il figure sur le podium. Connaissant les talents d’André Fabre pour préparer les objectifs, tombeur d’Enable, l’an passé avec Waldgeist, il vaudrait mieux l’avoir avec soir que contre soi au moment du choix.

Persian King sous son ancienne casaque

2- ROYAL JULIUS (corde 8)

Cheval globe-trotteur, le pensionnaire de Jérôme Reynier peut intéresser les amateurs d’outsider. Difficile de le voir sur le podium avant le coup.

3- WAY TO PARIS (corde 6)

Gagnant du Grand prix de Saint-Cloud 2020 sur les 2400 mètres comme Waldgeist en 2018, sa candidature est très intéressante. Moins médiatisé que les pensionnaires britanniques, le dauphin de SOTTSASS dans le Prix Ganay peut en surprendre plus d’un sur la ligne d’arrivée s’il revient à son meilleur niveau.

4- JAPAN (corde 11) Non-partant

Vainqueur du Prix Juddmonte 2019, JAPAN est finalement aligné au départ du QPAT. L’une des 4 cartouches de l’entrainement O’Brien dans cet Arc, il semble moins tranchant cette année que l’an passé mais qui sait. On lui préfèrera d’autres pensionnaires au moment du choix.

5- SOVEREIGN (corde 10) Non-partant

Monte finale de Mickaël Barzalona, SOVEREIGN s’est inclinée devant ENABLE dans une course assez particulière. Il fait partie des secondes chances.

6- STRADIVARIUS (corde 14)

Associé à Olivier Peslier, Stradivarius, fils de SEA THE STARS s’est fait voler la vedette dans le Prix Foy, battu par ANTHONY VAN DYCK, grand absent de cet Arc 2020. STRADIVARIUS n’a jamais fait mouche sur 2400 mètres mais il est dur de s’opposer à sa candidature, entrainé par le Maître Gosden.

7-SOTTSASS (corde 4)

Brillant 3ème du Qatar Prix Arc de Triomphe 2019, vainqueur des Prix Niel et Prix Ganay devant WAY TO PARIS, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, interpelle, intrigue et séduit. Ne rentrons pas dans des querelles stupides, le palmarès du cheval parle pour lui et la « SOTTSASS mania » est compréhensible. Corde 4, il peut tirer son épingle du jeu. On le voit dans les 5.

Sottsass

8-ENABLE (corde 5)

La voisine de SOTTSASS dans les stalles n’est autre que la double lauréate de l’Arc. Pour le sport, on aimerait qu’elle fasse le triplé, pour le coeur, les choix divergent, pour la raison, elle sera dans les 4. Mais qu’en est-il ? Tous les grand cracks connaissent un moment où la roue tourne où un petit nouveau devient le roi. Le terrain ne devrait pas la déranger et on la sait dur à l’effort. Associé à LF Dettori, sa candidature semble être une base.

9-DEIRDRE (corde 12)

Semble être en dessous des principaux concurrents mais aura tout un pays avec lui, le Japon.

10-GOLD TRIP (corde 9)

Vu sa performance dans le Juddmonte, beau troisième, s’il s’en sort dans le terrain lourd, il est en capacité de figurer sur le podium. Associé à Stéphane Pasquier, au vu de la tacticité dont il faudra faire preuve dimanche, nous le jouerons en fonction des cotes.

11- CHACHNAK (corde 13)

On le préfère sur plus court. Chance secondaire

12- IN SWOOP (corde 1)

Associé à Ronan Thomas qui danse la valse en ce moment, IN SWOOP nous plait beaucoup pour aller contre les logiques favoris. Dans la veine de GOLD TRIP, il nous semble intéressant de le garder pour des combinaisons élargies.

13- MOGUL (corde3) Non-partant

L’impression laissée par MOGUL dans le Juddmonte en septembre 2020 est vraiment magistrale et son numéro de corde assez favorable. Ryan-Lee Moore n’est pas le plus expérimenté à ParisLongchamp, il doit figurer dans les 3 pour nous. A voir sur le terrain lourd

14 – SERPENTINE (corde 15)Non-partant

Le vainqueur surprise d’Epsom nous a déçu dans le Juddmonte, « seulement » quatrième. Avec Christophe Soumillon, il peut en surprendre plus d’un dans la ligne droite.

15-RAABIHAH (corde 2)

Deuxième atout de JC Rouget, corde 2, elle devra cette fois ci affronter les mâles, les 2400 mètres et le parcours… Trop d’incertitudes pour la retenir haut.

LE PRONOSTIC OMH MEDIATURF QPAT au 4 octobre 2020, minuit suite aux non-partants O’ Brien – (terrain collant 4,4)

1er ENABLE (8)

2ème IN SWOOP (12)

3ème : STRADIVARIUS (6)

4ème SOTTSASS (7)

5ème : GOLD TRIP (10) / WAY TO PARIS (3)

PERSIAN KING (1)

C5 – Prix de l’Opéra Longines

à venir

C6 – Prix de l’abbaye de Longchamp

Epreuve qui réussit souvent aux britanniques, sur les 1000 mètres de la piste de Parislongchamp, on relèvera GLASS SLIPPERS, toujours aussi constant et qui vient de gagner un groupe I au Curragh en septembre. BATTASH, le spécialiste devrait figurer dans les trois. Pour le rêve, TERTIUS, le pensionnaire Nigge sur le podium.

Glass Slippers
Tertius

C7 – Qatar Prix de la Forêt

EARTHLIGHT est dans l’obligation de se réhabiliter après sa 4ème place dans le De Gheest ce été.

le galop reprend à Fontainebleau

A l’occasion de la journée du 5 mars 2020, la saison de plat a repris à l’hippodrome de la Solle Fontainebleau. L’occasion de revoir les prestigieux jockeys Olivier Peslier, Christophe Soumillon, Mickaël Barzalona et d’autres avant la réouverture de ParisLongchamp.

Malgré le temps maussade en début de réunion, 8 belles courses se sont déroulées dont 4 maiden pour 3 ans. L’appétence au terrain a fait la différence.

Episodia a ouvert brillamment sa carrière, inédite d’une course de 9 partantes, elle remporte plaisamment la 1ère épreuve avec Vincent Cheminaud

Episodia

Step by Step avec Gregory Benoist a remporté le prix des 3 massifs sur les 2200 mètres.

Le prix de Fontainebleau tourisme a vu la victoire de Way of tango qui a volé la vedette à la favorite Seachange qui devrait être revue dans le Prix du Saint Alary ou dans le Prix de Diane. La protégée Wertheimer a dû s’incliner après une très belle lutte dans la ligne droite.

Olivier Peslier a plaisamment remporté le Prix Biloé Joailllerie Monte-Carlo avec Twist, fils de Pivotal, qui est engagé dans les poules d’essais des poulains et le Jockey club.

DUTCH CHOP, fils d’Amadeus Wolf remporte le prix Georges Dercours sur les 1200 mètres.
La dernière épreuve sera gagnée par Delphine Santiago avec Samuraj pour Raber

Le week-end du Prix Jacques le Marois

Le dimanche 11 août se tenait le sommet du meeting Barrière 2019 de l’hippodrome de Deauville-La Touques avec le prix Jacques le Marois doté d’une allocation d’un million d’euros.

Le Prix Minerve (Groupe III, 3 ans) a permis, tout d’abord à la surprise du plus grand nombre à TEMNIAH de s’imposer après une belle lutte face à ses concurrentes. Entraîné par André Fabre, la pouliche avant le coup était loin de figurer comme un point d’appui favorable. BOLLEVILLE a largement déçu alors qu’on saluera la très belle place de PALOMBA, fille de Lope de Vega finissant troisième.

On notera que Carlos Laffon-Parias commence à être de plus en plus présent sur des distances plus courtes qu’à son habitude. FEMINA a remporté par exemple la 1ère course de la journée sur 1300 mètres, SHAMAN, 2ème du Prix Jacques le Marois sur 1600 mètres.

Pour le Prix Jacques le Marois, le déroulement de la course a largement été favorable à la stratégie de la casaque Robert NG avec le lièvre SUCCESS DAYS. STUDY OF MAN, quant à lui, n’a pas pu enclencher malgré son compagnon d’écurie VOCAL MUSIC. Cela n’entache en rien le panache de la victoire de ROMANISED. Quatrième à Ascot, dans la Queen Anne Stake, devant LAURENS et Le BRIVIDO, lauréat des 2000 guinées irlandaises 2018.

Nous avions aussi surtout noté son victorieux retour dans les Minstrel Stakes au Curragh sur 1300 mètres devant HEY GAMAN, de quoi inspirer la méfiance. La vidéo ici :

 

Autant dire que nous ne sommes pas si surpris de sa victoire. En revanche, la belle note de cette épreuve revient pour nous à LINE OF DUTY, le Godolphin de service, qui, grâce à l’intelligence de son jockey a pris les bons dos dès le début et fait sa meilleure performance depuis le début de sa carrière et qui plus est pour son premier groupe I.

Study of man

Romanised

Romanised

Romanised

Romanised

Le quinté sera remporté par Infirmier, monté par Grégory Benoist. L’ancien Wertheimer, entraîné par Anastasia Wattel permet à la deauvillaise de gagner à domicile.

Infirmier

Infirmier

Rominou, un poil décevant dans le quinté ^^

Le samedi, nous noterons le prix de la Al Rayyan Cup et la victoire de Lady Princess qui a repoussé les assauts du Flaxman Minstrel et de Al Hazm du cheik Al Thani.

Arrivée et victoire de Lady Princess

Olivier Peslier sur A Hazm
Olivier Peslier sur A Hazm

 

Les photos de la réunion Prix Maurice de Gheest 2019

Retrouvez une sélection des photos de la journée du Prix Maurice de Gheest 2019 sur le compte Flickr :

 https://www.flickr.com/photos/150356518@N02/albums/72157710120191516

 

Le Prix Maurice de Gheest 2019

L’édition 2019 du Prix Maurice de Gheest peut surprendre de prime abord. Seulement 4 entraîneurs français, présents sur le programme pour défendre les forces tricolores (Bary, Fabre, Lemer et Head) face à une opposition venue notamment d’Outre-Manche.

Les partants du Prix Maurice de Gheest 2019

Une édition particulièrement ouverte où il est difficile de comparer les lignes entre les concurrents. On conservera POLYDREAM en base, dans les 4 premiers, au vu de sa prestation dans le Prix de la Porte Maillot (G. III). Nous miserons sur la forme du jockey PJ Mac Donald qui vole en ce moment avec LAURENS et HEY GAMAN. On lui souhaite de réussir avec sa partenaire INVICIBLE ARMY. On complétera le trio avec ADVERTISE, associé à LF Dettori rallongé de 100 mètres pour l’occasion depuis ses deux dernières sorties.

Dans un jeu élargi, nous garderons un oeil sur KING MALPIC capable de tirer son épingle du jeu et qui a remarquablement fini dans le prix du Palais Royal, dauphin de HEY GAMAN.

 

BRANDO, qui alterne le bon et le moins bon ne peut pas être totalement écarté vu sa carrière prestigieuse.

Brando

Nous garderons aussi FOX CHAMPION, dont le père KODIAC fût quatrième du Prix Maurice de Gheest, gagné par Marchand d’OR. Associé à Sylvestre de Sousa, rarement vu en France, il a cependant une bonne réussite à Deauville ce qui inspire la vigilance ainsi que PRETTY POLLYANNA.

Notre pronostic, il convient d’élargir les combinaisons  :

Polydream  (8)

Advertise (12)

Invicible Army (3)

Fox Champion (11)

King Malpic (2) – Brando (1)

Pretty Pollyanna (15)

regret : le Brivido (5)

Nous finirons avec une belle pensée pour SIGNS OF BLESSING qui avait remporté avec panache l’édition 2016 du Prix Maurice de Gheest, maintenant jeune retraité. Merci à son entourage.

 

 

 

Les poules d’essai 2019 : le doublé Godolphin

A l’occasion des Emirates Poules d’essai 2019, la casaque Godolphin s’est illustrée avec PERSIAN KING et CASTLE LADY

Le quinté dominical a permis de nous tenir en haleine avec la belle victoire de SHENDELIYA associée à Stéphane Pasquier pour la casaque classique Agan Khan. LA POUTANESCA a prouvé avec sa belle 3ème place qu’elle est capable de faire 2000 mètres alors que ZILLION SUN confirme de retour à son meilleur niveau. 

DSC_0048_5shendaliya
Shendeliya
DSC_0026_1zillion sun
Zillion sun
demuro poutanesc_4demuro poutanesc
La Poutanesca
sans regret_3sans regret
Sans regret

 

Puis les hostilités pour les poulains ont commencé. PERSIAN KING, l’épouvantail de service n’a pas démenti tout son potentiel accompagné du très bon SHAMAN, sur la montante. SON DONATO, repéré lors de l’étude de la poule d’essai des poulains a confirmé ce que nous pensions de lui complétant le trio. Nous avons eu raison d’écarter ANODOR, qui par ailleurs semblait assez taciturne au rond de présentation. 

_7atzeni
Andreas Atzeni
_8persian
Persian King

 

 

_9persianarr
arrivée des poulains
_10persianarr2
Persian King
_11shaman
Shaman
_17demuro
Cristian Demuro – Graignes

 

retrouvez la course ici : 

 


 

La Poule d’essai des Pouliches a permis à CASTLE LADY de rester sur une troisième victoire. COMMES, associée à Cristian Demuro a mené l’opposition et s’annonce redoutable pour le match retour. EAST, la puissante fille de FRANKEL, finit troisième après 191 jours sans courir… MATEMATICA, nous déçoit un peu concluant cinquième, probablement qu’un terrain plus lourd lui aurait convenu si l’on se fie à ses ascendances. Espérons qu’elle ne nous fasse pas une SOUSTRACTION… Cette édition nous permet d’attendre avec impatience le Diane à Chantilly. 

_13caste
Castle Lady
_14matematica
Matematica
_15castle
Castle Lady
_16east
East et le flegmatique J. Spencer
_18commes
Commes
castle lady_374
Castle Lady

 

Retrouvez la course ici : 

The Emirates Poules d’Essai – ParisLongchamp 2019

Un an après la victoire d’Olmedo (C. Demuro) et de Teppal (O. Peslier) dans les poules, cette édition s’annonce intéressante avec des poulains bien identifiés sur le sol français et toujours des candidatures étrangères, sources de surprise à l’arrivée.

DSC_0369_372.JPG
Teppal – Lauréate des poules d’Essai des pouliches 2018

Les pluies des derniers jours en région parisienne ont contribué largement à assouplir le terrain, annoncé ce matin à 4,2. Quatrième et cinquième course du programme, l’aptitude au terrain sera décisive. 

DSC_0242_01.JPG
Olmedo

Le protégé de Freddy Head, ANODOR aura de nombreux partisans, faisant sa rentrée pour l’occasion, affectionnant moyennement le terrain souple, nous le retenons dans un second temps.

Nous garderons forcément PERSIAN KING, pour lequel on ne peut rien reprocher. Entraîné par Carlos Laffon-Parias, SHAMAN nous a fait une très belle impression dans le Prix de la Force, on le croit capable de figurer sur le podium. Sur les mots de Yann Barberot, nous garderons GRAIGNES auteur d’un magnifique finish dans le Prix Djebel (1400 mètres.

Parmi les candidatures étrangères, le tandem Varian-Atzeni est souvent au rendez-vous dans ce genre de compétition, c’est la raison pour laquelle nous garderons un oeil sur SAN DONATO. DUKE OF HAZARD, associé à Olivier Peslier, mérite aussi de se méfier de cette candidature.

PRONOSTIC OMH-MEDIATURF  Poules d’Essai Poulains 2019

PERSIAN KING (9)

SHAMAN (12)

GRAIGNES (2)

DUKE OF HAZARD (9)

SON DONATO ( 1)

Nous avons écarté MUNITIONS pensant que 1600 mètres n’est pas sa distance malgré tout l’intérêt de sa candidature.


 

Concernant les 10 pouliches en compétition, nous prendrons en base MATEMATICA pour son aptitude au terrain au vu de ses origines. De la famille de SOLEMIA, elle partage Brooklyn’s Dance en souche maternelle, ce qui lui confère une aptitude au terrain assoupli voire lourd. Particulièrement en forme, nous pensons Carlos Laffon-Parias capable de remporter cette édition. Nous lui opposerons la Godolphin, CASTLE LADY. La fille de FRANKEL, EAST, nous promet un beau finish au vu de sa performance dans le Prix Thomas Bryon 2018.

 

Nous compléterons avec IMPERIAL CHARM et COMMES.

 

PRONOSTIC OMH-MEDIATURF  Poules d’Essai Pouliches 2019

MATEMATICA (10)

CASTLE LADY (8)

EAST (6)

IMPERIAL CHARM (2)

COMMES (3)

 

DSC_0239_348
Carlos Laffon-Parias avec SHAMAN et MATEMATICA pourrait bien être l’homme du jour

 

 

 

Carlos Laffon-Parias, l’entraîneur à suivre de près en 2019

Carlos Laffon-Parias, entraîneur installé dans le domaine des Aigles à Chantilly depuis de nombreuses années connait un palmarès prestigieux. Discret, il engage toujours ses pensionnaires  à bon escient, au nombre de 23 cette année (source France-Galop)

Après les soucis de virus dans les écuries cantiliennes l’année passée, l’entraîneur espagnol revient en force pour la saison 2019 avec ses jeunes pousses dont on attend beaucoup dès cette réouverture de l’hippodrome de ParisLongchamp.

L’homme qui s’est fait tout particulièrement connaître avec la victoire de Solémia dans le Prix de l’Arc de Triomphe en 2012, enchaîne les succès de groupes depuis plusieurs années. Il a un talent singulier pour mettre au point notamment les chevaux « Wertheimer » à la casque bleue et blanche, casaque qui lui fournit la majorité de sa cavalerie.

Il y a quelques années, la casaque Marinopoulos, bleue, étoiles grises s’illustrait dans les groupes et les quintés sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias. On se souvient de Vasias, Silasol, Arvios ou de Coldstone.

Pendant 2 ans, Recoletos a fait briller la casaque Darpat notamment avec ses victoires dans le Prix du Moulin de Longchamp en 2018, dans le Churchill Prix d’Ispahan à Saint-Cloud et dans le Prix du Muguet 2018.

DSC_0190

On pense aussi à Ziyad qui a remporté sa listed à Deauville l’été dernier avant de se classer deuxième du Prix Lutèce à ParisLongchamp. Sa rentrée est prometteuse dans le Prix de la porte de Madrid avec sa seconde place cette année.

Attendu avait fondé de nombreux espoirs avec sa victoire dans le Prix Barrière l’été 2017 à Deauville avant de décevoir dans le Prix de la Forêt.

attendu_346.JPG
Attendu

Left Hand avait aussi nourri de fortes ambitions après sa victoire dans le Prix Vermeille en 2016, 3ème en 2017 avant de conclure cinquième du Prix de l’opéra en 2017.

Plus récemment, Soustraction multipliait les espoirs avec sa victoire dans le Prix d’Aumale 2017 puis sa troisième place dans le Prix Saint-Alary 2018.

DSC_0112 - Copie_003.JPG

 

Aujourd’hui, c’est Matematica, sa demie-soeur qui doit s’illustrer après sa belle deuxième place dans le Boussac 2018.

A l’occasion de la réouverture de l’hippodrome de ParisLongchamp, nous suivrons avec beaucoup d’attention Platane qui vient de gagner à Deauville le mois dernier. Engagé dans le Prix de Diane 2019, sa performance dans le prix Vanteaux de dimanche sera décisive.

Shaman, vainqueur du Prix Omnium II sera aussi en vue dans le Prix de la Force Groupe III.

On surveillera aussi Flambeur, Starmaniac et Lipstick tout au long de la saison.

DSC_0085_347.JPG
Carlos Laffon-Parias, avec Olivier Peslier

Deauville-La Touques 2018 : Ce qu’il faut retenir

Les 19 journées de courses qui se sont déroulées sur l’hippodrome de Deauville-La Touques, tout au long de l’été, ont tenu leurs promesses. A la veille de la reprise de l’ouverture de Paris-Longchamp, OMH Mediaturf vous propose un retour dans ce moment fort du galop français.

DSC_0467_218.JPG

Les Groupes I :

Le Prix Rotschild (1600 mètres)

Le week-end d’ouverture du meeting a vu la confirmation de la pouliche de Freddy Head, WITH YOU devancer facilement les Godolphin CROWN WALK et ROSA IMPERIAL sous un ciel maussade.

 

Le Prix Maurice de Gheest (1300 mètres)

POLYDREAM, l’autre protégée de Freddy Head, surclasse l’opposition, le « favori » CITY LIGHT se classant cinquième. Le podium plutôt inattendu engendre des rapports intéressants avec JAMES GARFIELD, second à 40/1 et THE TIN MAN, troisième à 10/1.

On notera la déception autour de la perfermance de WOOTTON qui ne semble pas être fait pour ce genre de sprint. Le lauréat 2017, BRANDO, s’est défendu honorablement mais n’a pas pu rivaliser face à cette opposition. Les représentants O’Brien ont clairement fait de la figuration (ACTRESS, INTELLIGENCE CROSS et FLEET OF REVIEW).

DSC_0077_224.JPG
BRANDO

 

Le Prix Jacques le Marois (1600 mètres)

ALPHA CENTAURI a survolé ce prix Jacques le Marois, en mettant deux longueurs et demie à RECOLETOS, le plus courageux du lot pour cette édition, WITH YOU, bonne troisième.

 

DSC_0495_221
WITH YOU

 

DSC_0494_223.JPG
WITH YOU

 

DSC_0519_222
RECOLETOS

 

Le Prix Kergorlay (Groupe II)

HOLDTHASIGREEN arrive à bout de la cavalerie Morisson représentée par les spécialistes de la discipline MARMELO et NEARLY CAUGHT.

 

On retiendra le doublé Godolphin lors du Groupe III Prix Quincey Barrière avec GRAPHITE et SALSABEEL. 

3
Graphite

1
Graphite

2
Salsabeel

DSC_0078_217_229
Salsabeel

 

Le Prix François Boutin a vu la magnifique performance de PURE ZEN Avec Alexis Badel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Le meeting de Deauville-La Touques, c’est aussi des moments de rencontre avec les professionnels des courses, les jockeys, les entraîneurs…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Enfin Markus et Stefanie NIGGE : Une forme olympique pendant le meeting ! 

Avec 17 partants pendant le meeting de Deauville-La Touques, ils finissent 7 fois placés dont deux victoires ( TOIJK et DEZBA). Si on compte le meeting de Clairefontaine, le record explose !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DEZBA

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

TOUR (bientôt une victoire ?)

 

Fiche technique de l’hippodrome Deauville-La Touques

Le meeting de Deauville-La Touques 2018, c’est parti !

Après la magnifique garden-party de clôture sur l’hippodrome de ParisLongchamp à l’occasion de la fête nationale, le galop français prend ses quartiers d’été sur de nombreux hippodromes de province et le tant attendu meeting de Deauville-La Touques.

DSC_0062.JPG
Meeting Deauville Barrière 2017 – OMH Mediaturf

A travers ses 19 journées de courses, du 28 juillet au 29 août, l’hippodrome vibrera sur la PSF et la piste en gazon.

L’occasion pour nous de découvrir des cracks parmi les 3 ans que nous reverrons probablement le jour de L’Arc ou lors des Arc Trials.

ererererererere

rerererererere

Le meeting de Deauville propose une programmation très dense et l’on retiendra les 3 groupes I à ne pas rater

DIMANCHE 29 juillet 2018 : PRIX ROTSCHILD ( femelles 3 ans et + ; 1600 mètres)

COEUR DE BEAUTE desengagée du Rotschild, mais MISSION IMPASSIBLE, SEA PROSE et ROSA IMPERIAL participeront à cette épreuve. L’an passé, ROLY POLY avait raflé la mise.

DSC_0355_042.JPG
Coeur de Beauté, partante dans le Rotschild ?

DIMANCHE 5 août 2018 : LARC PRIX MAURICE DE GHEEST ( 1300 mètres)

La première édition date de 1922, et porte le nom de Maurice de Gheest (1850, 1920), personnalité du monde hippique. Courue sous le label groupe II jusqu’en 1994, il s’agit de l’une des rares courses de groupe I ouverte aux hongres, qui s’y sont imposés cinq fois depuis 1995. Deux chevaux sont parvenus à faire le triplé, Marchand d’Or (2006, 2007, 2008) et Moonlight Cloud (2011, 2012, 2013). Depuis 2013, La course est sponsorisée par Larc, une chaine dédiée aux courses hippiques en Amérique du Sud, et plus particulièrement en Argentine et au Chili. (Source : Wikipedia)

Nous retiendrons BRANDO, le lauréat de l’an passé et UNFORTUNATELY, vainqueur du prix Robert Papin 2017.

DIMANCHE 12 août 2018 : PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD – JACQUES LE MAROIS ( 3 ans et + ; 1600 mètres)

P_20170813_120428_1 (2).jpg

( Le contenu sera publié après la liste des engagés)

DSC_0033.JPG

Revivez en images l’édition 2017 du meeting Deauville-La Touques ici : Temps forts du meeting de Deauville 2017 ( Sign of blessing, God Given…)

DSC_0114.JPG
God Given, lauréate du Prix Minerve – OMH Mediaturf

Les 3 groupes I du meeting 2017

Pour assister aux courses du meeting : La Billetterie Meeting Deauville-La Touques

L’article sera mis à jour tout au long du meeting, en fonction des arrivées, des repérés du jour, de l’actualité : restez connecté !!

LES NOTES DU MEETING ,chaque jour de courses

Vendredi 3 août 2018

R4C3 : Nous suivrons avec attention RAYON VERT et TROIZILET, vainqueur de listed à ParisLongchamp en mai face à PIRANDELLO, qui nous a habitué à souffler le chaud et le froid.// RAYON et Troizilet forment le couplé gagnant

R4C5 : CLASSIC JOY (8) retient notre attention, entrainé par les régionaux M&S Nigge, ils jouent à domicile
R4C7 : WINK OLIVER (11) associé au redoutable M. Barzalona nous intrigue. A noter, les 3 top Weight sont supplémentés.// Bon 3eme

Mardi 31 Juillet 2018

R1C1: SOLESILI (3) qui redescend de catégorie devrait remporter la palme // out
R1C2 : ROYAL VATI gagne son quinté+ (Wattel+Bachelot= le duo gagnant)
R1C6 : KHOCHENKO (7), entrainé par la régionale S. NIGGE à suivre // Bon deuxième à 18/1
R1C7 : OLD TRAFFORD (15) se plait à Deauville // out
R1C8 : POULFOS (1) retrouve Deauville // 3ème – SILVER BALL gagne de 10L !!
R1C9 : RAY OF HOPE (5) devrait bien faire, et CROPUS (10) à suivre // RAY, bon deuxième

Dimanche 29 juillet 2018

R1C1: Bowl (2) – favori logique // 2ème de Cosmic Vision d’un nez
R1C3 : Sarendam (8) et Szoff (1) en outsider// out
R1C5 : Mission impassible (8). On y croit // out
R1C6 : Tour (14) Stéphanie Nigge à domicile // 3ème, a animé la course
R1C7 : debutante’s ball ( de mémoire à l’aise à Deauville)
R1C8 : Roca Nivaria // 5ème